Spectral Creator

Frightful

31/10/2021

Awakening Records

C’est tout frais, enfin relativement, ça nous vient de Pologne, et c’est le premier album des FRIGHTFUL, qui sans foutre vraiment les foies, rappellent que l’esprit d’Halloween n’a pas encore trépassé pour certains. Alors, ressortez vos crânes, vos déguisements divers, remettez du noir dans vos chaumières, puisque la musique de ces originaires de Gdańsk se prête admirablement bien aux festivités de la Toussaint. Avec eux, pas de crainte de manquer de bonbons ou de chrysanthèmes, ils sont fournis dans l’emballage des mille exemplaires tirées en CD par le label chinois Awakening Records, et en tant que packaging intégral, le tout a quand même de la gueule.

Fondé en 2016, ce quatuor brutal et viscéral nous a d’abord offert quelques présentations en bonne et due informe. Deux EP’s, une démo, un split, de quoi se faire les dents sur leur musique ayant déjà évolué en cinq ans d’existence à peine. Ayant commencé leur carrière sous des auspices Death/Grind, ces musiciens peu souriants et bourrins ont donc dévié de leur cap pour se rapprocher d’un Death/Thrash moins figé, et ce premier longue-durée nous donne donc un aperçu de leur nouvelle philosophie.

Enregistré, mixé et masterisé au Studio 147, Spectral Creator est une bourrinade tout à fait agréable, dans la plus grande tradition du crossover violent des années 80/90. Des efforts rythmiques incessants, une voix sous-mixée, une guitare qui respecte le cahier des charges de riffs efficaces, une osmose globale palpable, et surtout, une sauvagerie intacte, mais organisée. Ajoutez à ceci quelques soli timides mais pertinents, et vous obtenez une sortie très classique, mais tout à fait convenable.

Plus proche du Death que du Thrash, FRIGHTFUL joue une sorte de lien entre SODOM et CANCER, avec quelques fioritures instrumentales pour orner le sapin de fémurs. Et si le Bandcamp du groupe assume quelques accointances étranges avec CARCASS, DEMOLITION HAMMER, EXHUMED ou SEPULTURA, il n’en atteint jamais les sommets d’intensité, et se situerait plutôt dans une moyenne acceptable de bestialité amateur. Néanmoins, il se dégage une certaine naïveté brutale de Spectral Creator, comme les premiers pas d’un leader en gestation il y a plus de trente ans. Assez proche de ce que les américains les plus underground pouvaient prôner comme valeurs à la fin d’eighties agonisantes, FRIGHTFUL ne dévie jamais de sa ligne de méconduite, et trace sa route sans jamais ralentir, sauf à l’occasion de quelques breaks en dos d’âne. Par contre, quelques accélérations fumasses en blasts viennent nous décoller la tronche de la vitre arrière, et un titre évolutif comme « Soul Separate » prouve que le groupe a des ambitions dans la boîte à gants.

Krzychu (batterie), Pavulon (guitare), Hasher (chant/basse), tous trois du line-up d’origine, et Mencel (guitare, depuis 2019) ne cherchent donc pas à révolutionner le petit monde du Death/Thrash, mais juste à y apporter leur touche de nouveauté sans inédit viable. Mais avec quelques astuces dans le coffre arrière, comme cette superbe intro délicate sur « Breaking The Twilight » (vite souillée par une double grosse caisse soutenue par un riff inamovible), une énergie ne se démentant pas pendant quarante minutes, et une réelle envie d’en découdre, ce premier longue-durée sait se faire remarquer de sa constance et de sa qualité.

D’ailleurs, la seconde partie de l’album se veut moins prévisible, et place les morceaux les plus évolutifs en fin de parcours. On prend alors la mesure de l’envie de ces polonais, qui refusent de rester bloqués dans une trop petite case. De temps à autres, la séduction d‘un Thrash diffus plus appuyé nous permet de replonger dans le bain d’acide des PROTECTOR (« Crimson Dawn »), mais ces touches plus volontiers allemandes ne se manifestent la plupart du temps que sur les intros et les breaks, le reste des structures se vautrant dans le Death cryptique avec beaucoup de plaisir. De fait, les riffs tournoient comme des vautours, la voix joue à cache-cache avec le mixage, les effets et l’écho se taillent la part de la charogne, et l’ambiance sent bon le cadavre animal dans un désert d’empathie.

Presque d’obédience BM light par moments, le groupe joue donc sur toutes les nuances, et nous offre sur un plateau de sable gros grain un hit imparable à l’accélération dantesque, ce « Those Who Burns For Might » qui permet à cette seconde partie d’album de rebondir de plus belle. La production, évidemment casher et étouffée au possible garantit le cachet d’époque voulu par l’éthique old-school, et malgré quelques redites inévitables, FRIGHTFUL s’en sort avec presque les horreurs, suffisamment en tout cas pour effrayer quelques mioches égarés dans une ruelle un peu louche.

Subitement pervers dans le groove, raide comme un piquet lorsque le Death surgit de sa tombe, Spectral Creator est une apparition fantomatique sympathique, et un groupe à suivre de près, pour savoir s’il a trouvé sa voie, ou s’il risque de nous surprendre à l’avenir d’un autre virage.  

  

                                                                                                                                                                                                         

Titres de l’album:

01. Astral Freeze

02. Destructive Species

03. Abhorred

04. Soul Separate

05. Breaking The Twilight

06. Crimson Dawn

07. Those Who Burns For Might

08. Angel Waste

09. Spectral Creator


Facebook officiel

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 11/06/2022 à 18:14
78 %    95

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

HELLFEST 2022 / Part 1 / Du jeudi 16 au dimanche 19 juin

Jus de cadavre 30/06/2022

Live Report

Interview de NESTOR

Chief Rebel Angel 25/06/2022

Interview

The Ocean + PG Lost + Psychonaut

RBD 10/06/2022

Live Report

NECROWRETCH + HEXECUTOR + LORD GALLERY / Rennes (Ubu)

Jus de cadavre 01/06/2022

Live Report

Agressor + Mercyless

RBD 28/05/2022

Live Report

100 Albums à (re)découvrir - Chapitre 2

mortne2001 26/05/2022

La cave
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Harry Klein

Je trouve les idées "zombie truc" affreusement rincées mais le morceau est effectivement très bon et appétissant. 

01/07/2022, 09:48

LeMoustre

Parfait ça. Achat direct comme prévu 

01/07/2022, 09:39

Simony

Commande faite, je ne sais pas si notre cher Mortne2001 connait ça... C'est le Thrash que j'aime !

01/07/2022, 09:08

Jus de cadavre

Hé oui c'est vrai ! Mais bon c'est la force du Hellfest : son affiche de malade qui à chaque fois te fait dire "aller j'y retourne !"

30/06/2022, 22:53

RBD

Hé, JdC, je croyais que tu ne voulais plus retourner au Hellfest, ha ha !! Le covid a changé bien des choses. Nous avons tous très faim.Je ne suis pas étonné, autrement, de l'excellente impression laissée par Agressor, ça m'a fait (...)

30/06/2022, 14:55

Simony

Totalement d'accord avec toi Jus de cadavre, c'est du tout bon avec cet esprit simple et efficace que j'aime beaucoup dans ce groupe.

30/06/2022, 14:43

Jus de cadavre

Simple, basique, efficace. 

30/06/2022, 11:53

Jus de cadavre

Cette prod encore ! Un petit côté Thrash de bâtard ce titre, avec un son de tronçonneuse. Le pied.Super nouvelle en tout cas, ça sent un top de fin d'année cet album... 

30/06/2022, 11:43

Gargan

Le petit clin d'oeil sur la police de caractères

30/06/2022, 11:35

M\'Z

Merci beaucoup pour le repartage, je mets le lien d'écoute sur toutes les plateformes digitales :

30/06/2022, 09:11

Arioch91

J'attends de découvrir tout l'album avant de passer à la caisse.Scourge of the Enthroned n'avait pas duré longtemps dans mes esgourdes.Alors j'espère que celui-ci se montrera plus passionnant.

29/06/2022, 22:12

Buck Dancer

Je préfère quand même les clips qui se passent dans un hangar, bien plus original.Sinon, je m'en lasse pas de ce morceau. Si le reste de l'album est du même niveau, ils vont enterrer la "concurrence". 

28/06/2022, 18:44

Deathcotheque

Mauvaise traduction très certainement.Conseil à tous : utilisez DeepL au lieu de Google traduction quand vous avez besoin d'une traduction correcte.

28/06/2022, 14:49

Orphan

On ne peut que saluer le travail de cette vidéo, qui à la mérite de raconter qqchose. A l'image de ce morceau, au moins il se passe un truc dans ce clip.

28/06/2022, 11:35

fallwarden

musicalement ignoble, hyper formaté et ultra prévisible. 

28/06/2022, 06:35

Steelvore 666

Le groupe commente...Euh non en fait. C'est quoi ce charabia ? Une mauvaise traduction ou un concept complètement con à travers lequel personne ne comprendra rien ?

27/06/2022, 15:15

LeMoustre

Ahah, "Dave Mustaine presents", c'est comme Tom Cruise avec Top Gun, quoi !Les couplets chantés font furieusement penser au vieux Megadeth dans leur phrasé. Parties de guitares très bonnes, rien à dire. A voir le son, sur ordi dur de juger, mais l(...)

27/06/2022, 10:08

Hoover

Une synthèse entre un vieux Megadeth qu'on avait un peu oublié et le Megadeth récent (que personnellement j'aime bien). Super morceau!

26/06/2022, 06:16

Humungus

Ouch !!!Intrigué par vos commentaires, je me suis laissé tenté à une écoute (l'aurai-je fais sans cela ?)...Puis deux...Puis trois...Claquasse !!!Alors effectivement, rien de nouveau sous le soleil, mais un cassoulet r&eac(...)

25/06/2022, 07:22

Jus de cadavre

Ben putain ! Je pensais pas apprécier du Megadeth comme ça un jour ! Même le chant de Dave le canard est pas repoussant ! Incroyable. Et le clip a de la gueule.

25/06/2022, 00:44