The Lantern

Mos Generator

26/02/2021

Argonauta Records

« Tant que c’est gratuit et que ça débarrasse ». 

« Y’a pas de mal à se faire plaisir ». 

Le genre de phrases toutes faites auxquelles j’ai eu droit durant toute ma jeunesse, mais qui s’appliquent assez souvent dans un contexte concret. Prenez par exemple le « dernier album » des américains de MOS GENERATOR. Vu comme ça, ça à l’odeur de l’inédit, une nouvelle étape dans la carrière des originaires de Washington, mais en fait, il n’en est rien. Fans, si vous en étiez restés à Shadowsland en 2018, sachez que l’histoire n’a pas vraiment avancée en trois ans, et que The Lantern n’est pas le dernier épisode d’une saga que vous suivez avec passion. Cette lanterne est donc une gentille vessie qu’on essaie de nous faire passer comme telle, mais ces cinq titres n’ont rien d’inédits, puisque vous les avez déjà écoutés en 2006 à l’occasion de The Vault Sessions. Scooter Haslip (Basse), Tony Reed (Chant, Guitare, Claviers) et Shawn Johnson (Batterie) se sont en effet amusés à synthétiser cet album légendaire (leur second, après The Late Great Planet Earth) pour n’en retenir que sa substantifique moelle, et en réenregistrer certains morceaux pour l’occasion, confinement oblige. Du coup, c’est à une relecture contemporaine à laquelle nous avons droit, avec une nouvelle approche, une nouvelle interprétation, de nouvelles illustrations, soit l’art du maquillage pour faire passer une vieille face dans le reflet du miroir d’aujourd’hui.

Néanmoins, et malgré sa courte durée, The Lantern n’est pas dénué d’intérêt. Cet intérêt sera évidemment plus flagrant pour les fans du groupe, qui redécouvriront ces morceaux avec un éclairage 2021, mais cet EP constitue aussi un point d’entrée non négligeable pour les néophytes désireux de faire connaissance avec ce sympathique trio qui a arpenté les scènes avec des légendes comme SAINT VITUS, FU MANCHU, ELDER, SPIRIT CARAVAN ou ATOMIC BITCHWAX, et qui a changé de label comme de chemise (Listenable, Roadburn, Small Stone, Ripple, Nasoni, Lay Bare, Hevi Sike, H42 , Devil’s Child, Kozmik Artifactz, Heavy Psych Sounds). C’est aujourd’hui sur Argonata Records que nous retrouvons les MOS GENERATOR qui envoient une fois encore la purée Stoner/Doom, avec cette petite pointe de Sludge qui a toujours lié la sauce. Mais l’ambiance de cet EP se veut résolument Rock et psyché, avec des interventions dignes des seventies, et une sacrée ambiance de fête en l’honneur du Rock le plus pataud et décontracté.

Le groupe l’avoue lui-même, les choses se sont faites avec spontanéité, et il arrivait souvent que les musiciens décident de leur approche une fois en studio. C’est donc du naturel pur jus qui transpire de ces cinq morceaux, toujours aussi convaincants, et même plus aujourd’hui qu’il y a seize ans. Le groupe prouve qu’il est en forme, et qu’il croit toujours dur comme fer à sa musique, même composée il y a des lustres. Le résultat est immédiat, et on se laisse emporter dans ce voyage dans le temps qui accommode le passé à la sauce actuelle, et dès « Dyin’ Blues », classique parmi les classiques, la magie est intacte. En moins de cinq minutes de lourdeur à la BLACK SABBATH, le trio tire ses meilleures cartouches, et nous emporte dans un voyage simple, mais agréable. Le riff est toujours aussi bluesy mais Heavy, et la voix incroyable de Tony Reed gorgée de feeling de plomb. Plus axé sur le côté léger de la personnalité des américains, l’EP expurge donc pas mal de morceaux de la version d’origine pour se concentrer sur les points forts, et lâcher des riffs et des arpèges superbes (« In The Upper Room »). Pas de raison de bouder son plaisir donc sous prétexte que la nouveauté n’en est pas une, spécialement en reposant nos oreilles sur « The Lantern », proto-boogie malmené façon greaser, qui nous ramène à l’époque bénie des enregistrements les plus analogiques, auxquels cette production 2021 rend hommage.

Du coup, on valide l’intention, et on accepte sa concrétisation. Histoire de nous faire patienter, MOS GENERATOR ne se fout pas de nous et Stone à fond, sans être stone si vous saisissez l’allusion, et modernise un répertoire classique. Ce qui leur va à merveille, les sagouins donnant vraiment le sentiment d’avoir pris beaucoup de plaisir à se replonger dans leur histoire la plus reculée. Artwork superbe, vinyle bientôt disponible, l’œuvre, aussi anecdotique soit-elle, vaut le coup d’être testée par vos tympans qui ressortiront ragaillardis par cette réappropriation aussi malicieuse que justifiée.   

« Tant que c’est gratuit et que ça débarrasse ». 

« Y’a pas de mal à se faire plaisir ». 

Du bon sens, tout simplement.    


                                                

Titres de l’album:

01. Dyin' Blues

02. In The Upper Room

03. The Lantern

04. Nightwolf

05. O'Cataa


Facebook officiel

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 09/05/2022 à 14:06
75 %    86

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Peter Hook and The Light

RBD 24/05/2022

Live Report

Kraftwerk 3 D

RBD 14/05/2022

Live Report

Mosh Fest 7

RBD 12/05/2022

Live Report

The Exploited + Fat Society + F.O.M.

RBD 27/04/2022

Live Report

100 Albums à (re)découvrir - Chapitre 1

mortne2001 25/04/2022

La cave

DEFICIENCY : entretien avec Laurent Gisonna (guitare/chant)

Chief Rebel Angel 20/04/2022

Interview

Author and Punisher + Mvtant + HAG

RBD 10/04/2022

Live Report
Concerts à 7 jours
Kaleidobolt + Sacri Monti 24/05 : Shop , Chalons-en-champagne (51)
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
ars

Ils auraient du arreter depuis longtemps. Les plaisanteries les plus courtes sont les meilleures.

24/05/2022, 10:32

asr

Vince Neil n'a jamais su chanter. Il a juste bousille ses cordes vocales en forcant sans aucune technique

24/05/2022, 09:38

Chief Rebel Angel

C'est la tournée qui devait avoir lieu avant le confinement il me semble. Motley Crue ont eu toutes les peines du monde pour justifier ce retour mdr

23/05/2022, 11:25

L\'Anonyme

Vince Neil sait de nouveau chanter ?

23/05/2022, 09:29

Sharon Osbourne sale putain

New Noise, c'est pour les bobos élevés au soja

21/05/2022, 19:50

Le zizi au cancer de LG Petrov

Humungus le sale assisté, c'est pas parce que t'es occupé à boire ton RSA qu'il ne faut pas aller te rencarder sur le net. Enfin, je veux dire, te rencarder pour autre chose que les dernières vidéos de Pascal OP.

21/05/2022, 19:48

Simony

Désolé Humungus !   

21/05/2022, 15:33

Chief Rebel Angel

@Humungus mieux vaut tard que jamais ;)

21/05/2022, 13:52

Humungus

Simony + 1 (comme d'hab'...).Seul bémol à tout ça : Pourquoi vous prévenez si tard du bazar ?!?!

21/05/2022, 13:10

NecroKosmos

Comparez NEW NOISE et METALLIAN et vous comprendrez tout. Et à propos de ROCKHARD, avez-vous déjà vu la version allemande ? Le jour et la nuit...

21/05/2022, 07:23

NecroKosmos

Pas faux, surtout depuis la fermeture du Mondo Bizarro.

21/05/2022, 07:18

Simony

Au-delà de la ligne éditoriale du magazine que l'on aime ou pas, moi c'est plutôt la longévité, 30 ans tout de même, lorsque l'on connait la scène Metal française, c'est une durée qui en impose. Après je parta(...)

20/05/2022, 22:46

Arioch91

J'achète Metallian de temps à autre, p'tet 2 fois par an mais guère plus.Pour moi, ça a toujours frôlé l'amateurisme, ce mag et j'aime pas leur manière de proposer autant de pages pour un gros groupe que pour un groupe net(...)

20/05/2022, 20:42

BOULOGNE WOOD NECRO TRANNY

Rennes, cette ville de clodo et de cafards.

20/05/2022, 19:37

Brutal caca

Comme quoi, on peut faire de la merde sur le long terme. Merci Merdallian!

20/05/2022, 19:36

Jus de cadavre

La scène rennaise qui continue de mettre des taloches bien comme il faut ! Terrible !

20/05/2022, 09:44

Namless

Metallian, ou le magazine non reçu 1 mois et demi après l'avoir commandé ?

20/05/2022, 08:38

Jus de cadavre

J'y trouve un petit coté Revenge aussi... Ça aussi c'est sale décidément !   

19/05/2022, 18:59

Jus de cadavre

Ah ouais   Bestial et old-school la vache ! Je sais pas ce qu'ils bouffent en Australie mais ils aiment le sale !Exce(...)

19/05/2022, 18:56

Fred

Sans parler de la partie restauration avec toutes les pénuries , vaut mieux s’abstenir des stands et apporter sa bouffe . 

19/05/2022, 17:02