Thy Will Be Done

Perpetual Among Us

09/02/2019

Australis Records

Mais pourquoi donc vouloir rester dans l'ombre lorsque l'on publie un premier EP, Thy Will Be Done, de cette qualité là ? Parce que l'art prime sur le reste ? Oui ça se tient...
Bon, un petit retour sur ce groupe venu du Chili, PERPETUAL AMONG US, qui publie là son premier EP chez Australis Records... 29 minutes d'un Black Metal torturé, très riche, d'une intensité qui me rappelle parfois ACHERONTAS, oui j'ose ! Parce que ces petits malins nous balancent 5 pistes mais pas beaucoup plus d'informations à leur sujet... 

"Humanity will never forget my terror"

Les paroles ? Cela semble cibler une force obscure qui guide et domine l'Homme. La croix renversée sur fond rouge dominant le livret peut donner quelques indications même si sur la pochette du digipack la croix est à la fois la tête en bas et la tête en haut, comme si, devant un choix à faire, le groupe avait fait le notre lorsque l'on pénètre dans leur univers.
Alors si plus haut je parlais d'ACHERONTAS, ce n'est pas tout à fait un hasard. Cette façon de placer le chant Black sur un flow assez lent, rampant, bien malsain m'évoque cette scène là en effet. Les arpèges de guitare entrelacés avec des riffs bien typés Black sont clairement dans cette lignée également. De même l'utilisation de voix plus claires pour un côté cérémonial n'est pas étranger non plus au style. Alors ici, les voix plus claires sont essentiellement des chants à plusieurs voix donnant l'effet d'un chœur plus qu'un chant clair comme ACHERONTAS, puisque j'ai pris cet exemple là, peut l'utiliser, on est là sur un caractère religieux bien plus prononcé que par ailleurs.

"I observe how your pain blurs my agony"

Il faut souligner les parties de batterie qui donne un impact très particulier à ce Black Metal oscillant du Blast à quelque chose de plus subtil mais toujours énergique. Les cymbales ne s'arrêtent jamais mais ne sont pas omniprésentes, un vrai petit tour de force de la part de ce cogneur anonyme qui n'hésite pas à relancer régulièrement avec quelques parties bien rentre dedans là où les batteurs lambda balancent du blast. Le bassiste n'est pas en reste ("Chapter II : Hunting") car le blast basse/batterie avec quelques riffs lâchés de guitare ne laisse pas de place à l'improvisation du talent, c'est méchant, rentre dedans, malsain, si ces gars là sont capable d'amener leur personnalité musicale sur la durée d'un album avec une telle qualité, ça promet énormément !

"The truth imposed on blood has poisoned the past"

La production de ce Thy Will Be Done trouve un équilibre entre les codes du Black Metal, notamment sur le traitement du chant, des guitares bien puissantes, chargées en grave, une basse bien ronronnante, on est là sur des réglages qui s'éloignent du Black Metal mais la puissance dégagée et tout simplement au service d'une musique très noire et qui ne gagnerait pas à sonner Raw Black Metal, on se rapprocherait alors de quelque chose d'un THE GREAT OLD ONES ou les Belges d'OLDD WVRMS. Il est cependant difficile de dégager un titre de cet ensemble tant les 5 titres sont liés les uns au autres, c'est peut-être là une limite à l'exercice car sur cet EP le groupe ne tourne pas en rond mais pourrait se laisser entrainer dans des schémas que l'on perçoit tout de même un peu. Une introduction au titre qui n'a pas grand chose à voir avec le reste et ensuite un grand coup de pied au cul pour réellement démarrer le chant. Mais voilà l'ultime titre "Chapter IV : The Capture (Amen)" qui a un petit côté Abbath dans le chant assez intéressant, permet de se rassurer sur les capacités du groupe à se renouveler.

Bien entendu, tout ceci n'est pas non plus d'une originalité absolue, on est bien d'accord mais voilà il y a un truc en plus dans ce groupe, une âme qui transparait sur le résultat. Mais ce premier EP montre une capacité dans ce groupe à composer, exécuter, enregistrer et produire un Black Metal très bien ficelé mais qui ne file pas mal au crâne pour autant, une vraie réussite qui vous est très largement recommandée.

"Leaving the spirit of man hanging from the tree of Judas
And under his shadows I drink his poison to travel to a new hell"

Tracklist :

  1. Prelude
  2. Chapter I : Aura
  3. Chapter II : Hunting
  4. Chapter III : The Seduction
  5. Chapter IV : The Capture (Amen)

Facebook


par Simony le 20/08/2019 à 10:33
90 %    605

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Fuzz in Champagne - épisode 2

Simony 27/11/2021

Live Report

Voyage au centre de la scène : Archives MORTUARY

Jus de cadavre 14/11/2021

Vidéos

Chiens + Unsu + BMB

RBD 09/11/2021

Live Report

Lofofora + Verdun

RBD 01/11/2021

Live Report

Fuzz in Champagne - épisode 1

Simony 26/10/2021

Live Report

Fange + Pilori + Skullstorm

RBD 25/10/2021

Live Report

Voyage au centre de la scène : SUPURATION

Jus de cadavre 17/10/2021

Vidéos

Déluge + Dvne

RBD 29/09/2021

Live Report

Blood Sugar Sex Magik

mortne2001 25/09/2021

From the past

Benighted + Shaârghot + Svart Crown

RBD 22/09/2021

Live Report
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Satan

Assurément la pochette la plus chère de l'Histoire!

29/11/2021, 12:11

LeMoustre

Très déçu au final, Blood In Blood Out est tellement plus sympa que ce disque qui ne m'a fait ni chaud ni froid

29/11/2021, 11:51

dafa

quelle daube

28/11/2021, 19:47

RBD

Je suis en retard, mais c'est un document précieux pour son authenticité. Ce type d'interviews dérapantes sur des radios associatives étaient la règle à cette époque pour les groupes de cette première vague du Death français(...)

27/11/2021, 14:38

Mamoushka

Si Vivian Slaughter est UN MUSICIEN, le rédacteur est UNE TRUITE

26/11/2021, 19:05

Humungus

J'étais passé totalement à côté de cette "news"...J'aurais dû poursuivre sur ma lancée.

26/11/2021, 08:38

Humungus

Erratum : Vivian Slaughter est une femme.(C'est d'ailleurs la femme de Maniac)

26/11/2021, 08:32

Eric

Merci du plaisir d écouter cette musique

25/11/2021, 17:59

Saddam Mustaine

Meme Hellhammer a laissé les parties de Varg sur le premier album de Mayhem, le pere Mustaine c'est le mec le plus rancunier au monde mdr obligé Ellefson lui a fait une crase qu'on ignore. 

24/11/2021, 18:26

Chemikill

Oui c'est en tout cas lui qui a fait la tournée avec eux. 

24/11/2021, 14:02

Buck Dancer

C'est pas James Lomenzo le nouveau le nouveau bassiste ? 

24/11/2021, 11:52

Bones

@Arioch :  Testament... je n'ai acheté aucun de leurs albums récents. Vraiment c'est le bon exempl(...)

23/11/2021, 23:30

Arioch91

@Bones : tu parles de Testament là non, pour le pilotage automatique ?

23/11/2021, 19:37

Steelvore666

Le chant n'est pas ouf.

23/11/2021, 17:38

Zeitoun

Effectivement excellent. Rarement vu aussi efficace depuis longtemps.y'a que la pochette qui laisse à désirer...

23/11/2021, 17:12

senior canardo

c'est mou .... heureusement que l'album devait envoyer du poney ...a suivre mais pour l'instant les 1ers extraits ne vendent pas du reve..

23/11/2021, 15:11

Bones

Eh bien, première écoute... je trouve un groupe qui est plus en "pilotage auto" que jamais. Je vais bien sûr insister car j'adore vraiment ce groupe, mais là ça manque de riffs patatoïdes et du bon vieux groove rampant habituel. :-(  (...)

23/11/2021, 14:57

Chemikill

Ça tue! Faut pas regarder la vidéo...c'est tout 

23/11/2021, 07:48

Invité

La version Wish d'une pochette de Rhapsody… Voilà ce qui se passe quand on prend des graphistes sans vouloir trop dépenser.

22/11/2021, 17:22

Simony

Ce troisième extrait est franchement excellent avec cet effet et une ambiance qui ne sont pas sans rappeler un Type O Negative. Par contre le CD à 16.99€...

22/11/2021, 16:35