Mais pourquoi donc vouloir rester dans l'ombre lorsque l'on publie un premier EP, Thy Will Be Done, de cette qualité là ? Parce que l'art prime sur le reste ? Oui ça se tient...
Bon, un petit retour sur ce groupe venu du Chili, PERPETUAL AMONG US, qui publie là son premier EP chez Australis Records... 29 minutes d'un Black Metal torturé, très riche, d'une intensité qui me rappelle parfois ACHERONTAS, oui j'ose ! Parce que ces petits malins nous balancent 5 pistes mais pas beaucoup plus d'informations à leur sujet... 

"Humanity will never forget my terror"

Les paroles ? Cela semble cibler une force obscure qui guide et domine l'Homme. La croix renversée sur fond rouge dominant le livret peut donner quelques indications même si sur la pochette du digipack la croix est à la fois la tête en bas et la tête en haut, comme si, devant un choix à faire, le groupe avait fait le notre lorsque l'on pénètre dans leur univers.
Alors si plus haut je parlais d'ACHERONTAS, ce n'est pas tout à fait un hasard. Cette façon de placer le chant Black sur un flow assez lent, rampant, bien malsain m'évoque cette scène là en effet. Les arpèges de guitare entrelacés avec des riffs bien typés Black sont clairement dans cette lignée également. De même l'utilisation de voix plus claires pour un côté cérémonial n'est pas étranger non plus au style. Alors ici, les voix plus claires sont essentiellement des chants à plusieurs voix donnant l'effet d'un chœur plus qu'un chant clair comme ACHERONTAS, puisque j'ai pris cet exemple là, peut l'utiliser, on est là sur un caractère religieux bien plus prononcé que par ailleurs.

"I observe how your pain blurs my agony"

Il faut souligner les parties de batterie qui donne un impact très particulier à ce Black Metal oscillant du Blast à quelque chose de plus subtil mais toujours énergique. Les cymbales ne s'arrêtent jamais mais ne sont pas omniprésentes, un vrai petit tour de force de la part de ce cogneur anonyme qui n'hésite pas à relancer régulièrement avec quelques parties bien rentre dedans là où les batteurs lambda balancent du blast. Le bassiste n'est pas en reste ("Chapter II : Hunting") car le blast basse/batterie avec quelques riffs lâchés de guitare ne laisse pas de place à l'improvisation du talent, c'est méchant, rentre dedans, malsain, si ces gars là sont capable d'amener leur personnalité musicale sur la durée d'un album avec une telle qualité, ça promet énormément !

"The truth imposed on blood has poisoned the past"

La production de ce Thy Will Be Done trouve un équilibre entre les codes du Black Metal, notamment sur le traitement du chant, des guitares bien puissantes, chargées en grave, une basse bien ronronnante, on est là sur des réglages qui s'éloignent du Black Metal mais la puissance dégagée et tout simplement au service d'une musique très noire et qui ne gagnerait pas à sonner Raw Black Metal, on se rapprocherait alors de quelque chose d'un THE GREAT OLD ONES ou les Belges d'OLDD WVRMS. Il est cependant difficile de dégager un titre de cet ensemble tant les 5 titres sont liés les uns au autres, c'est peut-être là une limite à l'exercice car sur cet EP le groupe ne tourne pas en rond mais pourrait se laisser entrainer dans des schémas que l'on perçoit tout de même un peu. Une introduction au titre qui n'a pas grand chose à voir avec le reste et ensuite un grand coup de pied au cul pour réellement démarrer le chant. Mais voilà l'ultime titre "Chapter IV : The Capture (Amen)" qui a un petit côté Abbath dans le chant assez intéressant, permet de se rassurer sur les capacités du groupe à se renouveler.

Bien entendu, tout ceci n'est pas non plus d'une originalité absolue, on est bien d'accord mais voilà il y a un truc en plus dans ce groupe, une âme qui transparait sur le résultat. Mais ce premier EP montre une capacité dans ce groupe à composer, exécuter, enregistrer et produire un Black Metal très bien ficelé mais qui ne file pas mal au crâne pour autant, une vraie réussite qui vous est très largement recommandée.

"Leaving the spirit of man hanging from the tree of Judas
And under his shadows I drink his poison to travel to a new hell"

Tracklist :

  1. Prelude
  2. Chapter I : Aura
  3. Chapter II : Hunting
  4. Chapter III : The Seduction
  5. Chapter IV : The Capture (Amen)

Facebook


par Simony le 20/08/2019 à 10:33
90 %    251

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Aerodyne

Damnation

Assassin's Blade

Gather Darkness

Heathen

Evolution In Chaos

Kmfdm

Paradise

Elfika

Secretum Secretorum

Cult Of Erinyes

Æstivation

Gregg Rolie

Sonic Ranch

Haunt

Mind Freeze

Hellish Grave

Hell No Longer Waits

Hunting Horror

Cult[ist]

Slashers

Slashers

Leopardeath

Setsugetsufuuka

Denman

Raw Deal

Witch Vomit

Buried Deep in a Bottomless Grave

Artillery

In The Trash

Ac/dc

Back In Black

Ark Ascent

Downfall

Endseeker

The Harvest

Godspeed You ! Black Emperor

RBD / 25/11/2019
Drone

BEHIND THE DEVIL #12 Interview avec David de SHARE YOUR PAIN RECORDS

L'Apache / 20/11/2019
Depressive Black Metal

Birds in Row

RBD / 13/11/2019
Emocore

Concerts à 7 jours

+ Dimmu Borgir + Wolves In The Throne Room

23/01 : Le Bataclan, Paris (75)

Photo Stream

Derniers coms

Je les avais vus en 2012 sur une affiche anthologique, c'était bien Heavy et mélodique sur les bords.


Pareil, un grand album, comme tous les Heathen ! L'inédit vaut-il l'achat, pour ceux qui ont déjà l'album d'origine ?


'Victims of deception' est excellent !! Un groupe sous-estimé. J'en veux pour preuve la faible affluence devant la scène lors de leur passage au Hellfest. Mais, ayant déjà ce nouvel album (tout de même initialement paru en 2010), j'aimerais savoir ce que vaut l'inédit. Cela dit, ce disque, c'e(...)


Mon petit chouchou " Dark Night (of the Soul) " que j'écoute en boucle. superbe !


J'avais découvert le groupe avec cet album et grace à M6 oui oui !!! Avec la diffusion du clip de lands of tears le dimanche soir après ou avant le film coquin


Propret.


Cet album me procure beaucoup de plaisir, j'aime retrouver le son de Venom .


Pas mal du tout, avec un petit côté Katatonian des brave pas dégueu. Surtout la pochette qui m'a fait écouter. Encore SOM qui n'en finit pas on dirait !


@kerry king : Oui, d'accord avec toi. Globalement, je trouve que les talents vocaux de Floor sont sous-utilisés depuis son intégration dans le groupe. Mais il est certain qu'en live elle apporte un charisme indéniable. Le format double album me fait un peu peur aussi... Bref, à voir ce que ça v(...)


enorme c grace a cette ep que jai ecouter morbide angel ta tout dun grand c sur


J'attend beaucoup de cet album, j'aimerais que Floor y mette vraiment sa patte, pour connaitre les premier After Forever, sur le dernier album je n'y vois pas la même fougue.

A voir ce que ce génie de Tuomas nous a concocté...


Non pas encore mais si l'annonce a été faite, un extrait ne devrait plus tarder maintenant.


Un morceau est-il disponible en écoute ?


Acheté à l'époque, mais pas plus accroché que ça à l'album. Encore aujourd'hui je crois que je préfère Spheres, écouté bien des années plus tard.


La tuerie cet album, tout simplement. Quelqu'un sait ce qu'est devenu Marco Foddis depuis?


Dur, bon courage au groupe


Oui le midi est vaste et la Lozere en fait à peine partie. Je trouve que tout de même à Montpellier il y a un paquet de groupes qui passent et ceci grâce à la secret place .


Le "renouveau" n'aura pas duré longtemps en effet...


Du death métal on ne peut plus classique mais les morceaux en écoute sont vraiment bons.

Malheureusement, en lisant les commentaires YouTube, j'ai appris que le chanteur était décédé l'été dernier.


Excellents extraits, comme vous les gars. Voilà un type qui se bonifie avec le temps, sans perdre son agressivité. Un sent une progression à travers ses albums, il est à parier que celui-ci ne fera pas tâche (le riffing de "Luciferian Sovranty" fait mal aux dents).