Trinity Terror

Cruel Bomb

24/01/2020

Autoproduction

CRUEL BOMB est un trio Thrash de Wilkes-Barre, Pennsylvania, qui n’a qu’un seul but : vous offrir le Thrash le plus dur et rapide du monde. 

C’est ainsi que se présente ce groupe américain dans sa bio Bandcamp, et autant vous dire que la moitié des assertions sont vraies. La vérité, est que CRUEL BOMB est bien un trio qui joue du Thrash, mais certainement pas le plus dur ni le plus rapide du monde. Et heureusement d’ailleurs, sinon leur identité risquerait d’être réduite à un gimmick malheureux. Non, ces trois-là joueraient plutôt du Thrash maison, de saison, très old-school dans le fond, moins dans le son, avec une légère touche de Hardcore loin d’être désagréable, sans tomber dans le piège du Crossover. Né en 2018, le combo a déjà publié un premier EP, Manhattan Mischief, sorti en 2019 et ayant bénéficié de bons échos dans l’underground. Et c’est en se basant sur les retours obtenus relatifs à leur premier pamphlet que ces trois olibrius (Brandon James - guitare/chant, Kennie Barto - basse/chœurs, Kyle McKeown - batterie/chœurs) ont donc composé cette suite encore une fois en format court. Quatre morceaux pour moins d’un quart d’heure, ça suffit largement pour convertir le thrasheur et lui faire renoncer à laver ses jeans, puisque les quatre titres de ce second EP sont tous d’une persuasion féroce. La méthode n’a pas vraiment changé, aller chercher dans les racines de quoi faire pousser les branches, arroser le tout d’une production contemporaine et regarder pousser avec la satisfaction du travail bien fait. En termes d’influences, le trio revendique des accointances/parrainages avec BLOODEAGLE, TOXIC HOLOCAUST, MEGADETH, MIDNIGHT, HAVOK, mais on pourrait aussi les rapprocher de toute la nouvelle vague vintage Thrash, tout en leur concédant un flair SLAYER assez prononcé dans les moments les plus sauvages.

Le nom de SUICIDAL TENDENCIES ne doit pas non plus être occulté, mais plus en termes d’arrangements, tout comme celui d’AGNOCTIC FRONT doit être cité comme base de comparaison. D’ailleurs, le rapprochement avec le Hardcore est tout sauf anodin, puisque le gang a travaillé ses chœurs en triplant les pistes de chaque brailleur, ce qui donne à ces instants « gang », une épaisseur conséquente. Travail collectif, cet EP sent l’osmose et le travail dur mais bien fait, et on est emballé dès « The End », qui mixe le radicalisme véloce du Thrash et l’absence virile de concessions Hardcore. C’est très classique, mais sacrément bien foutu, et si chaque titre ne possède pas forcément une patte unique comme ses auteurs l’affirment, ils se démarquent suffisamment les uns des autres pour qu’on n’ait pas le sentiment d’écouter quatre fois la même chose. On remarque d’ailleurs plus volontiers le terminal « Atomic Demolition Munition », qui sous couvert d’une vitesse d’exécution accrue mélange le meilleur de la violence germaine à la fluidité Core new-yorkaise, tandis que les riffs et lignes de chant pondus par Brandon James sont de première bourre. Acceptons à l’inverse la production très moderne et brillante, même si la batterie a été sacrifiée sur l’autel de la régularité, avec une double grosse caisse un peu trop précise et synthétique. Mais que cela ne vous empêche pas de mosher grave au son délirant de « Fight or Flight », qui propose l’une des intros les plus accrocheuses depuis NUCLEAR ASSAULT ou POWER TRIP, avec encore en exergue un énorme riff qui débouche sur un refrain pugnace et terriblement street.

Rien à jeter donc sur ce Trinity Terror, qui renvoie l’image d’un groupe soudé, professionnel et terriblement en phase avec ses convictions. On sent que les musiciens aiment ce qu’ils jouent et composent, et avec des circulaires aussi rondes que le lick de « Teeth Grinder », on se prend à rêver d’une union virtuelle entre SLAYER, le FRONT et S.O.D, soir le meilleur des mondes de la brutalité joyeuse. C’est frais, spontané mais carré, ça file une pèche de tous les diables, et on a franchement hâte que ces trois larrons s’entendent comme en foire mais version LP. Un joli EP à se jouer plusieurs fois d’affilée pour bien digérer, qui laisse les pellicules à terre et la tête pleine de pensées positives. Alors certes, CRUEL BOMB ne joue pas le Thrash le plus dur ou le plus rapide, mais le leur est catchy et accrocheur. Et on n’en demande pas plus.                        

                                 

Titres de l’album :

                      01.The End

                      02.Fight or Flight

                      03.Teeth Grinder

                      04.Atomic Demolition Munition

Facebook officiel

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 31/12/2020 à 14:32
78 %    47

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Olivier Verron _ Interview Conviction

Simony 27/01/2021

Interview

Voyage au centre de la scène : ASSHOLE

Jus de cadavre 17/01/2021

Vidéos

Eluveitie + Korpiklaani 2010

RBD 08/01/2021

Live Report

Sélection Metalnews 2020 !

Jus de cadavre 01/01/2021

Interview

Welcome To My Nightmare

mortne2001 26/12/2020

From the past

IXION : entretien avec Julien

JTDP 16/12/2020

Interview
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Bones

"Quand on a la bouche qui sent les pieds, c'est qu'on a les dents qui se déchaussent."

28/01/2021, 07:06

Perry

Punaise, ce que c'est nul!

27/01/2021, 20:41

Bones

J'ai jamais pu encaisser les QCM.

27/01/2021, 16:44

Humungus

Moi penser tout pareil.

27/01/2021, 15:56

Solo Necrozis

Pareil, c'est quoi l'objectif, avoir Oranssi Pazuzu dans Taratata ? Je ne comprendrai jamais ce désir d'être accepté par une industrie qui n'a presque rien d'artistique et pour qui la musique est un produit à écouler en espérant en(...)

27/01/2021, 15:30

Arioch91

Meilleur album Black à capucheMeilleur album de pouêt-pouêt Metal à bouée (on enlève Alestorm sinon c’est pas du jeu)nanmé

27/01/2021, 15:17

Buck Dancer

"c'est comme le sexe, au début tu chatouilles un peu les parties visibles et seulement après tu explores en profondeur"... et c'est là où ça fait mal !!! 

27/01/2021, 15:05

Simony

Je pense que l'on peut creuser l'idée des catégories, il y en a des biens dans tes propositions Jus de cadavre  (...)

27/01/2021, 14:33

RBD

Hail of Bullets, l'excellence va decrescendo du premier au troisième album. Dans la discographie de Martin van Drunen il faut aussi citer le deuxième album de COMECON, "Converging Conspiracies", u(...)

27/01/2021, 13:25

Jus de cadavre

Les 13 catégories des Victoires Rock et du Metal 2021 !Meilleur album de Bestial War Black MetalMeilleur album de PorngrindMeilleur album de NSBMMeilleur album de Crust Punk à chienMeilleur album HM-2 Entombed-likeMeilleur album Black Metal (...)

27/01/2021, 12:11

Gargan

Quand je vois la dénomination "rock/metal", ça me fait fuir, gros effet répulsif. Non pas que j'oublie les racines blablabla mais là, ça me fait penser à de l'édulcoré pur jus, un peu comme rtl2 et son "son pop/rock&(...)

27/01/2021, 08:46

Arioch91

@Bones : merci pour Hail of Bullets, je préfère ce que je suis en train d'écouter (le premier) à ce Necroceros. Ca m'emballe bien plus alors je pense rattraper mon retard du côté de HoB plutôt que d'Asphyx.

27/01/2021, 08:07

Kairos

Ouais dsl j'ai été un peu sec, mais l'autre andouille est venu gratuitement me baver sur les rouleaux... J'aurais dû employer l'adverbe "cordialement" à la fin de mon précèdent post. 

26/01/2021, 16:03

Bones

Mouais, mais par contre je vais rapidement le réécouter pour voir si mon approche a évolué. C'est vrai qu'il est réputé...  j'ai sans doute raté le coche.

26/01/2021, 13:14

Arioch91

@Humungus : SIC... And Destroy !   Comme disait Coluche : la politique ? C'est quand on est poli et qu'on a(...)

26/01/2021, 10:45

Arioch91

@Humungus : je confirme pour The Rack. Plusieurs fois j'ai essayé mais sans jamais accrocher.Y a des albums comme ça

26/01/2021, 07:56

Humungus

Toujours "intéressant" (SIC !!!) quand la politique s'insère ici... ... ...

26/01/2021, 07:38

Humungus

Ne pas "rentrer" dans "The rack" ?!?!Bizarre étant donné la monstruosité de cet album...Quoi qu'il en soit, je plussoie sur HAIL OF BULLETS !Pis n'oublions pas le merveilleux GRAND SUPREME BLOOD COURT non plus hein !!!(...)

26/01/2021, 07:35

Arioch91

@Bones : merci pour l'idée, vais m'écouter les trois albums de Hail of Bullets, juste histoire de rattraper mon retard concernant le père Van Drunnen.

25/01/2021, 20:12

Bones

Ce dernier Asphyx n'est pas une montagne de nouveautés mais il est super efficace. On sent les vieux briscards qui connaissent parfaitement leur affaire.Etant un gros fan de Van Drunen, je vais décortiquer ses paroles en ne doutant pas que les morceaux vont s'en tro(...)

25/01/2021, 18:39