Trio instrumental originaire de Poitiers, REMAINS OF MORPHEUS propose avec XXI Paralells son premier album avec un Post-Rock assez planant aux couleurs progressives. Si "The Awakening : Déjà Vu" commence comme un morceau de RAGE AGAINST THE MACHINE ou plus précisément AUDIOSLAVE par sa nature plus Rock, la partie de, "The Awakening : The Fall" nous plonge dans un Rock progressif et ambiant à la manière d'un PINK FLOYD avant que la basse ne relance la machine.
On pense parfois à l'approche d'un HYPNO5E en plus conventionnel peut-être ou d'un PORCUPINE TREE également ("Hunted"), et si la basse sert de clé de voute de l'ensemble lorsque le trio envoie du bois, la guitare posée et acoustique des moments calmes est d'une pureté qui rajoute un plus certain à l'intimité qui se dégage de cette musique. Enregistré par un duo, Luc Montaudon et Mathilde Tirard et masterisé au Z Lab, la production de cet opus est à signaler car on se délecte de chaque note de guitare et des respirations qui suivent que l'on imagine sans mal dans le feutré de ce Post-Rock sacrément racé.
Si on voulait rattacher cela à la scène Metal que l'on connait, je dirais que les PAIN OF SALVATION ont également avec les derniers albums, cette couleur là en dehors de l'aspect Heavy bien renforcé par le chant. Ici tout n'est que plénitude agitée par cette basse aux sonorités bien tranchantes pour un mix très intéressant.
Le groupe développe des morceaux assez longs allant de 7 à 8 minutes entrecoupés d'interludes mais une sorte de fil rouge semble dominer cet album, une sonorité commune portée par cette guitare acoustique qui revient à intervalle régulier comme un refrain permettant à l'auditeur de retrouver un point de repère essentiel pour l'appréciation de l'album dans son ensemble. C'est avec "Hunted (Persecution)" et son faux côté funky que le groupe nous prend à revers alors que tout jusque là n'avait été qu'un long fleuve tranquille portant notre esprit au-delà des barrières, ici le groupe nous déstabilise et teste notre capacité à remuer de la tête en multipliant les parties différentes, beaucoup de changement de rythme anime ce titre. Avec la deuxième partie de "Hunted", on atteint toutefois les limites du genre avec des parties rythmiques tout en percussion plutôt dansantes avant de débouler sur une partie finale plus intimiste qui a le mérite de calmer le jeu avant la fin mais cet "Hunted" décomposé en deux parties semblent drôlement chargé de riffs et d'idées différentes par rapport aux autres titres, on revient à quelque chose de plus nerveux qui tranche clairement avec le début d'album tout en gardant la patte du groupe.

XXI Paralells nécessite du temps, beaucoup de temps, pour être appréhendé, cela nécessite de se poser, au calme, sans stress, juste une envie de voyager avec l'esprit. Si vous réunissez ces conditions, alors REMAINS OF MORPHEUS saura se dévoiler à vous.

Tracklist :

  1. Axiom
  2. The Awakening : Déjà Vu
  3. The Awakening : The Fall
  4. 8.32 a.m.
  5. Moving Circles
  6. DHD
  7. Hunted (Persecution)
  8. Hunted (Prosecution)

Bandcamp


par Simony le 29/10/2019 à 09:58
75 %    91

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Cyhra

No Halos In Hell

Mur

Brutalism

Nocturnal Breed

We Only Came for the Violence

Work Of Art

Exhibits

Deceitome

Flux of Ruin

Risen Prophecy

Voices from the Dust

Desolation

Screams of the Undead

Une Misère

Sermon

Aro Ora

Wairua

White Mantis

Sacrifice Your Future

Hatred Dusk

Hatred Dusk

Diocletian

Amongst the Flames of a Burning God

Maïeutiste

Veritas

Alunah

Violet Hour

Sacrilege

The Court Of The Insane

Thicket

Descend into Darkness

Leaving Eden

The Agony of Affliction

Refused

War Music

Violentor

Putrid Stench

Hive

Most Vicious Animal

The Murder Capital + Whispering Sons

RBD / 07/11/2019
Gothic Rock

MORTUARY, Interview avec Patrick (Chant) et Jean-Noël (Basse)

youpimatin / 05/11/2019
Brutal Death Metal

Nesseria + Stuntman

RBD / 01/11/2019
Hardcore

The Sisters of Mercy + A.A. Williams

RBD / 27/10/2019
Folk

Concerts à 7 jours

+ Father Merrin + All In The Small

16/11 : L'appart Café, Reims (51)

Father Merrin + Clegane + Nornes

17/11 : Le Do It Yourself, Lille (59)

Photo Stream

Derniers coms

Putain "Noose" sur la compile Metallian n°3 je crois... outch le flashback fait mal là...


NecroKosmos, pareil pour moi. Même si, de mémoire, il y avait deux ou trois bons morceaux sur Amok. Mais le style de plus en plus heavy me convenait moins.


'North from here' est un de mes albums cultes !! Mais c'est le seul de Sentenced que j'aime.


Oui c'est bien les français !


Sortilège, c’est les français?
Si oui c’est cool pour eux


A l'époque, j'avais acheté l'album "North from here" de Sentenced et j'aimais beaucoup. Je ne connais pas KYPCK par contre et je vais écouter ça.

Le morceau de Sepult' a l'air sympa.


Toujours aussi mou du genou dans son choix éditorial.


Leur nouvel album est une bombe !! Dans mon top 5 de l'année !!


Effectivement...
Mais ce "plagiat" me va très, très bien à moi.


Bah merde...
Je ne connais que de très, très loin SENTENCED (je vais d'ailleurs remédier à ça d'ici peu je pense...), mais je ne savais absolument pas que deux de ses membres étaient les instigateurs de KYPCK.
Groupe effectivement exceptionnel dont le premier album (surtout !) m'av(...)


Carrément.


D'autant qu'il est très bien ce nouvel album, plus varié mais toujours intense. Les Vader Français !


Tant que ça Humungus ?


Dans la oï, il y a plein de trucs excellents. Et ce groupe en faisait partie.


Merci Gab pour ton travail. Je trouve encore des cassettes que tu as produites un peu partout à l'étranger, c'est un sacré boulot. Et merci de m'avoir fait découvrir Warning Fog il y a peu, devenu un des mes groupes de pur grind préféré.
Pour avoir très largement fréquenté cet underg(...)


Dans ma liste des meilleurs albums de l'année...


J'aime bien, en fait... :)


trop inspiré. limite plagiat


Si cet opus est plus complexe que le premier, alors il faudra de longs mois voire des années pour l'appréhender à sa juste valeur...


C'était une figure légendaire pour la vieille scène Punk du Midi. J'avais lu il y a quelques mois qu'il était très malade et que ça avait arrêté les divers projets qu'il avait. Malheureusement...