Pendant que la plupart des Montréalais s'éclatent au festival des Francofolies qui se déroule partout dans les rues en ville, d'autres Montréalais ont choisi ce soir la pénombre des Foufounes Électriques. Ils sont venus y chercher une grosse dose de brutalité... Et ils vont être servis !

La dernière date de cette bien-nommée tournée "Devastation On The Nation" se déroule à Montréal. Ça tombe très bien pour la tête d'affiche. CRYPTOPSY, les enfants du pays, un groupe du cru... sans doute même le groupe de Metal extrême le plus connu du Québec (avec KATAKLYSM).

Cette tournée Nord-Américaine a déjà vu passer du beaux monde dans sa précédente édition : KRISIUN, ORIGIN, AEON, etc... Le genre de soirée où tu n'amènes pas ta mamie... Cette nouvelle édition a réuni quand à elle CRYPTOPSY, DECREPIT BIRTH (pas à présent à Montréal), RIVERS OF NIHIL, VISCERAL DISGORGE et quelques groupes de première partie.

Les concerts commençant très tôt je ne verrai que les shows de RIVERS OF NIHIL et CRYPTOPSY. Dommage, parce qu'apparemment les Américains de VISCERAL DISGORGE ont atomisé le public présent.

La salle des Foufounes Électriques, où se déroule le concert, est un lieu musical culte à Montréal. Je ne vais pas vous faire un historique ici, mais c'est vraiment un incontournable (je vous en parlerai plus longuement dans un résumé de mon trip "metallique" en Amérique du Nord, qui paraîtra plus tard ici même).

Place au Brutal Death Metal maintenant ! Les Américains de RIVERS OF NIHIL, le quatrième groupe à jouer ce soir, balance un Brutal Death assez technique. Comme je l'ai déjà dis plusieurs fois ici, je ne suis pas un adepte absolu de ce style. Mais en live souvent ça le fait. Là aussi, sauf pour le son sur les premiers morceaux. Assez brouillon, et les nappes de passages indus en arrière plan, ne font qu'empirer les choses, hélas. Heureusement en cours de concert les choses s'améliorent. Tant mieux, il est plus facile d'apprécier ce genre, bourré d'infos et de subtilités (si, si), avec un bon son. Malgré ça je n'accroche pas plus que ça à ce Death Metal trop "moderne" pour moi. Par contre le groupe est incroyablement en place et pro. Pas d'hésitation, grosse présence scénique du chanteur, les fans ont apprécié.

Moi ceux que je suis venu voir ce soir c'est les brutes épaisses de Montréal : CRYPTOPSY. Pour couronner le tout ils vont jouer en intégralité leur album None So Vile. Leur album le plus connu et leur meilleur, de loin, selon moi. Cet album peut même être considéré comme culte en Brutal Death Metal. Et je n'en connais pas beaucoup d'autres dans ce cas. None So Vile, est donc le second album du groupe sorti en 1996. A l'époque la scène Death Metal n'était pas envahi de groupes brutalo-slamming-guttural-death-etc... non à l'époque le son était maousse mais encore naturel. On n'était pas dans une clinique comme aujourd'hui. C'était sale. Donc cet album quand il est sorti à mis une belle claque à tout le monde, forcément, les gens n'étant pas habitué à tant de violence. Parce que niveau violence musicale cet album se pose là. C'est même un déchaînement en règle. Et ils vont faire encore plus fort sur scène ! Le son tout d'abord est très bon, très fort mais tout les instruments sont parfaitement audibles. Dès la fin de l'intro tout se déchaîne ! Les musiciens, très en place et survoltés, et le public qui hurle littéralement sa joie de voir "son" groupe jouer à domicile. Les circle-pit sont d'une violence à faire peur par moment. C'est même carrément une zone de guerre dans les moments les plus violents. Rarement vu ça en salle ! Miss Jus de cadavre qui m'accompagne ce soir (pas vraiment romantique comme soirée !) s'en souviendra longtemps ! Bref CRYPTOPSY, est maître chez lui et implacable ! Matt le chanteur headbang à s'en décrocher la tête tout comme le bassiste. Flo à la batterie est un extraterrestre qui doit avoir trois ou quatre bras. Ce dernier sera même acclamé par le public à la fin du concert. La brutalité de l'album est décuplé en live, impensable, et pourtant c'est le cas ! Le chanteur actuel n'est pas celui qui a enregistré les vocaux en studio (c'était Lord Worm), mais il n'a aucune difficulté à retranscrire la folie et la furie qui s'en dégageaient. Le concert se termine assez rapidement, hé oui, l'album ne fait que 32 minutes pour 8 morceaux ! Un peu frustrant, mais c'est le jeu... mais bon le groupe en a conscience et revient pour un rappel finalement. Un morceau plus récent. Et moins intéressant que les précédents. C'est là qu'on se rend bien compte de la qualité de ce None So Vile, qui est sorti il y a plus de 20 ans. Ah c'était autre chose le Brutal Death à l'époque ! Je vais pas faire mon vieux con en disant "c'était mieux avant"... mais bon, presque !

Voilà pour ce concert qui sera mon dernier à Montréal, le départ pour une autre région approchant à grand pas ! Et dans cette autre région il n'y aura plus de concert !

Comme je vous le disait plus haut, bientôt un résumé de ce voyage en Californie et au Québec du point de vu Metal. Mais c'était certainement le dernier live-report outre Atlantique pour moi ! 

J'en profite pour saluer tout les metalleux Québécois (et Français) rencontrés durant ce trip : Max, Étienne, Mat, Gab, Pat, et les autres... C'était un plaisirs de passer du temps avec vous ! Hail !





par Jus de cadavre le 20/06/2017 à 07:55
   535

Commentaires (1) | Ajouter un commentaire


RBD
membre enregistré
08/07/2017 à 20:29:57
Rivers of Nihil était passé en France l'an dernier, en première partie d'Obscura et Beyond Creation. C'est typique de notre époque, avec beaucoup de polyrythmie qui fait penser aux premiers Gojira dans un habillage plus extrême. Ils jouent à un niveau très pro, mais on fait assez vite le tour du truc.

Quant à Cryptopsy, je ne me lasserai pas de les revoir. Mc Gachy est comme Derrick Greene, très bon mais mal aimé à cause du souvenir de ses prédécesseurs, sa jeunesse, et pas complètement à l'aise avec un public francophone. Mais il ne fait aucun doute qu'il a dû assurer, vu ses performances sur les titres de "None so Vile" utilisés sur de précédentes set lists.

Ajouter un commentaire


Annihilator

Ballistic, Sadistic

Scratches

Rundown

Mass Worship

Mass Worship

King Legba

Back From The Dead

Liturgy

H.A.Q.Q.

Obscure

Darkness Must Prevail

Beyond The Void

Ex Nihilo Nihil

Bütcher

666 Goats Carry My Chariot

Stormrider

What Lies Within

Coffin Rot

A Monument to the Dead

Merging Flare

Revolt Regime

Sepultura

Quadra

Decarlo

Lightning Strikes Twice

Jorn Lande

Heavy Rock Radio II - Executing The Classics

Abisme

As Fear Falls In

Those Darn Gnomes

Calling Whitetails to a Tuned Bow

Norman Shores

De L'ombre Surgit La Lumière

Wolfbrigade

The Enemy : Reality

The Odious

Vesica Piscis

Stolearm

RBD / 17/02/2020
New Wave

Pastor of Muppets

RBD / 12/02/2020
Brass Band

J'irais Mosher chez vous ! Episode 2 : Indonésie

Jus de cadavre / 08/02/2020
Asie

Incite + Skaphos

RBD / 04/02/2020
Black Death Metal

Concerts à 7 jours

Lindemann

21/02 : L'olympia, Paris (75)

+ Neptrecus + Manzer

22/02 : L'auditorium, Laval (53)

Photo Stream

Derniers coms

C'est le Ptiot qu'on voit à la basse? C'est pas Jean Noel qui a enregistré l'album?


Et bien moi je prends ça comme une putain de bonne nouvelle !
Deux PRIESTs pour le prix d'un, que demander de plus ?!
Hâte de voir ça en live...


Comme vous je vais me pencher sur cet album. Par contre je n'ai jamais bouder ke groupe lors de ses prestations live. Leur chanteur est un très puissant frontman


C'est très bon


En effet pas mal du tout dans le genre. Même si déjà entendu 1000 fois. Plus Grave que Grave !


Ca sent vraiment la fin du bal, là.


Le pire la dedans, c'est que tout le monde serait d'accord pour qu'il dise stop. Mais malgré son statut de star, ses thunes etc... Il ne sait faire qu'une chose, c'est chanter sur scène. Dans ce sens, la célébrité c'est moche. Ozzy est mort vive ozzy !


Excellente nouvelle ! Hâte de les voir à Toulouse avec Holt.


Merci pour la réponse Simony. Et donc, rien de bien méchant apparemment, un petit bizutage !
En même temps dans Death, comme les musiciens changeaient tout le temps ou presque, tout le monde était toujours le petit nouveau.


100 % d'accord avec la chronique !!


Magnifique chronique. Chapeau l'artiste !


D'après les différentes rumeurs et témoignages, James Murphy a été la cible de nombreuses blagues de la part de Chuck notamment, le syndrome du p'tit nouveau quoi !


"Pas un mot dans la presse française." Pas étonnant, mais peut-être pas plus mal au final.
J'imagine le truc : "Il y a 50 ans le rock métal naissait avec le premier album de Black Sabath et son chanteur ozi osborn star de télé réalité. Mais les fan de métal ne sont pas méchant, comme(...)


@ Living Monstrosity : excellent, on sent le bon souvenir ;)


Pas un mot dans la presse française. J'ai juste vu dans le journal barcelonais "La Vanguardia" un long article sur l'histoire du Heavy Metal à partir de ce disque, truffé d'erreurs au milieu d'analyses générales pas trop mal vues.


J'allais posé la même question ?!


"...subi l'humour particulier du reste du groupe." : c'est à dire ?


Déjà 30 balais ! Merci pour ce coup de projecteur !

Je suis en 5ème et et me souviens d'un pote au collège qui m'annonce que le nouveau Death vient de sortir. On est pré-boutonneux mais déjà accros à ce nouveau son depuis la découverte d'Altars of madness ou Leprosy.
Le m(...)


Quand Iron Maiden prend des ecstas !


nos pulsions les moins inavouables ... donc les plus avouables ?
(oui y en a qui lisent les chroniques ^^)
et oui ... à presque 50 ans on écoute encore du metal extrême ... parce que c'est bon !