"Death Metal, No Compromise !". Cette déclaration, tirée des paroles d'un morceau des Suédois d'Unleashed, aurait été un parfait nom pour cette soirée Metallique. Le premier concert de l'année pour votre serviteur. Et quel concert !

Avant toute chose je tiens à saluer et remercier l'Asso Rennaise "Roazhon Underground", active depuis 2011, pour nous faire venir jouer des groupes tel que ce soir ! Un "travail" pas facile j'imagine, parfois ingrat (quand le public ne se déplace pas...). Mais un travail de passionnés. Je me répète mais c'est grâce à des gens comme vous que la scène Metal et Underground perdure ! Donc bravo et merci !


Comme souvent l'Asso à justement choisi LA salle de concert, ou plutôt le club concert, de référence sur Rennes pour tout ce qui est Rock'n Roll, Punk/Hardcore et bien sur Metal : le Mondo Bizarro. Que de souvenirs de pits enflammés, de concerts de folie, de rencontres, etc... dans cette salle ! The place to be comme dirait l'autre... (même si je sais pas qui c'est l'autre... Bref je m'égare...).

A peine garé, nous savons que nous ne sommes pas trompés de lieu : une foule cuirée et chevelue à pris possession du trottoir juste devant le Mondo. Et ce malgré le froid de canard (et surement un bonne fatigue/gueule de bois du nouvel an !) de ce lundi 2 Janvier ! Il y a du monde et ça fait plaisir à voir ! Et cela se comprend : un des groupes présent ce soir est du genre très rare dans nos contrées et c'est de plus un groupe qu'il n'est pas exagéré de qualifier de "culte" même s'ils n'ont jamais eu le droit à la renommée qu'il méritait... Je parle bien sur des Américains de SADISTIC INTENT ! Mais commençons par le début.

Les finistériens de VENEFIXION ouvre les hostilités. Je dois avouer que j'attendais beaucoup de ce concert. En effet le groupe fait pas mal parler de lui en ce moment, et en plus ils sont de ma région. Leur dernier EP "Armorican Deathrites" de 2016 (sorti chez les allemands d'IronBonehead) a aussi été plutôt bien accueilli dans le petit monde du Death metal (très) old-school et putride ! Donc oui je ne voulais pas les rater. Hélas, ça commence mal : le son n'est pas parfait, surtout au niveau des guitares, pas assez puissantes selon moi. Je pense qu'avant même de commencer les gars du groupe ne le sentait pas ce soir... Ils font plusieurs allers-retours avant de monter sur scène... Bref pas les conditions idéales (une guitare fera également des siennes sur un morceau). Les quelques approximations dans l’interprétation viennent confirmer mon sentiment. Mais j'apprécie tout de même ce Death metal old-school à la "bretonne" si j'ose dire. Et quand je dis old-school, je devrais même dire primitif. Ici on nage dans les tout débuts du genre, avant même qu'il ne s'appelle Death metal. On pense aux débuts de Sepultura ou au premier album de Death (le groupe) "Scream Bloody Gore". Chant bestial, rythmiques de batterie basiques et répétitives, riffs simples mais efficaces. Quelques relents punk bien sentis viennent relever la sauce putride du groupe. Le public est au taquet et apprécie le concert, pas mal de potes du groupe sont présents ce soir (courageux les mecs d'ailleurs d'avoir fait la route depuis le Finistère !), le Mondo parraissant bien plein dès la première partie ! Le concert se termine assez rapidement, j’espère donc revoir le groupe dans de meilleures conditions et pour un show un peu plus long. Un petit Hail au batteur K. Desecrator le Stakhanoviste de la scène metal bretonne qui a du jouer, ou joue encore, avec la moitié des groupes Thrash/Death/Black de la région (Deathless Bastards, Perversifier, Abnorm, Demonic Oath, Under The Abyss, Sudden Death et j'en passe beaucoup encore...). Un pilier de la scène !

Les Belges de DEHUMAN montent à leur tour sur scène. On change de registre avec les Bruxellois, pas que leur Death soit moderne (quoique...) mais on a pris 10 ans d'évolution du style par rapport à VENEFIXION. Le groupe, que je ne connais pas du tout, balance un Death metal solide et puissant influencé par des groupes comme Morbid Angel et Suffocation. D’ailleurs le chanteur / bassiste me fait carrément penser à Steve Tucker (de Morbid Angel) tant dans le look que dans le chant, très grave et puissant. Des passages plus lents et aériens et d'autres plus modernes (sur certains riffs) viennent casser le rythme, on ne s'ennuie pas une seconde ! De plus, le batteur est très impressionnant à regarder et très démonstratif dans son jeu. Une très bonne découverte, et un groupe de plus sur lequel se pencher !

Puis vient le tour des puristes du Death metal traditionnel made in USA : SADISTIC INTENT. Avant même la moindre note, le ton est donné : clous, cuir et cartouchières sont de sorties ! Ça va dérouiller. Mais c'est qui ce groupe au fait ? Les Californiens sont tout simplement un des précurseurs du genre, des pionniers qui ont commencé en... 1987 (et même 86 sous leur ancien nom...) ! Alors oui, ils n'ont pas eu la carrière ni la reconnaissance de leurs contemporains (Deicide, Possessed, Morbid Angel, Death etc...) mais ils n'ont jamais abandonné, jamais ils n'ont lâché le morceau ! Rien que pour ça, chapeau les mecs. Des puristes je vous disais, qui continuent malgré tout, qui jouent dans des petites salles pour une poignée de fans alors que d'autres jouent devant des milliers de personnes ! SADISTIC INTENT n'a de plus jamais sortie de véritable album... Oui en 30 ans de carrière, c'est étrange, c'est le moins que l'on puisse dire ! L’œuvre la plus aboutie de leur carrière est un EP sorti en 1994 : "Ressurection". Mais personne ne s'en fait : ils ont de quoi faire pour nous asséner des coups de boutoir evil et violent ! Le public est chaud dès le premier morceau et ça commence même à bien piter en milieu de concert. Le son est roots mais très bon, les morceaux tous plus bourrins, bêtes et méchants, les uns que les autres. Les riffs à l'ancienne sortent tout droit des enfers. Evil ! Le public conquis (d'avance) donne même de la voix en acclamant le groupe entre les morceaux. Ce qui ne manque pas de faire plaisirs aux musiciens qui remercient très chaleureusement la foule à plusieurs reprises. Je ne pense pas qu'ils s’attendaient à un tel accueil. Du Death metal joué par des garants de la tradition, une musique et un groupe authentique, comme me dit un pote en sortant de la salle. Je dis souvent que le Death metal est une musique noble, SADISTIC INTENT sont venus pour nous le prouver ce soir. Quel pied, tant pour nous que pour le groupe, qui nous fera deux morceaux supplémentaires non prévus. Juste pour le plaisir et parce que le public se faisait particulièrement insistant aussi ! Des concerts comme ça j'en veux tous les jours ! 

Un grand merci encore une fois à Roazhon Underground pour cette soirée réussie je pense -110 entrées payantes- pour un soir de semaine avec des groupes pas facile à "vendre" si j'ose dire. Je me permets de remercier les gens présents au nom de l'asso (ils ne m'en voudront pas je pense) !

PS : je profite de cet espace pour vous dire que ce live-report est mon dernier publié "depuis la France", car moi et Miss Jus de cadavre nous partons à l’étranger pour plusieurs mois (Californie, puis Québec). Je continuerai bien sur de publier des reports ici mais depuis l'autre coté de l'Atlantique ! J’espère donc que vous prendrez encore autant de plaisir à les lire que j'en prends à les écrire ! 

Bonne année 2017 à tous et Stay Fucking Heavy !




par Jus de cadavre le 09/01/2017 à 11:30
   208

Commentaires (2) | Ajouter un commentaire


Moshimosher
@82.121.34.93
12/01/2017 à 21:42:29
Bon, ben, ça va m'en faire des groupes à écouter (sur YouTube, j'espère) ! :)

Bon voyage et beaux paysages à toi et à ta dame, Jus de cadavre ! (Un vrai Breton se doit de voir du, ou plutôt, des pays, hé, hé !) :) :)

Et, tant qu'à faire, très bonne année 2017 à vous ! :) :) :)

Jus de cadavre
membre enregistré
12/01/2017 à 22:22:17
Merci Moshi ;) ! Bonne année, metallique, à toi aussi !

Ajouter un commentaire


Motorhead

Under Cover

Angels Cut

Sick Sick Sick

Ceaseless Torment

Forces Of Evil

Grizzlor

Destructoid

Kee Of Hearts

Kee Of Hearts

The Rinn

Stories of the Green Fairy

Cannabis Corpse

Left Hand Pass

The Donner Party

Pizza Patrol

Lynch Mob

The Brotherhood

Leucosis

Liminal

Hedger

Unshaped Thoughts / With Eyes Unbound

Horde Victorieuse (horde V.)

Horde Victorieuse

Peropero

Lizards

Janet Gardner

Janet Gardner

Black Bleeding

The Awakening

Integrity

Howling, For The Nightmare Shall Consume

Excöriator

Horned Is The Hunger

Yards

Excitation Thresholds

Milopkl

Extreme League

Muscadeath Festival XVI

Jus de cadavre / 25/09/2017
Death Metal

Gogol Premier + The Rhinogrades

Sheb / 21/09/2017
Punk

MetallicA + Kvelertak

RBD / 13/09/2017
Thrash Metal

Les Tambours du Bronx + Mountain Men

RBD / 29/08/2017
Blues Rock

Motocultor Festival 2017

Jus de cadavre / 24/08/2017
Heavy Metal

Concerts à 7 jours

Ufomammut + Usnea

01/10 : Le Ferrailleur, Nantes (44)

Satyricon

01/10 : Mjc De Reze, Nantes (44)

Evergrey

01/10 : La Boule Noire, Paris (75)

Ensiferum + Wolfheart + Skyclad

01/10 : La Machine Du Moulin Rouge, Paris (75)

Satyricon

02/10 : Le Metronum, Toulouse (31)

Alcest + Anathema

02/10 : La Cartonnerie, Reims (51)

Evergrey

02/10 : Marché Gare, Lyon (69)

Archgoat + Bölzer + Svartidauði

02/10 : Le Petit Bain, Paris (75)

Alcest + Anathema

03/10 : L'etage, Rennes (35)

Tagada Jones + Urban Blaster + Headcharger

29/09 : L'etage, Rennes (35)

Bellator + Scum + Smerter

30/09 : La Jument Pavoisée, Rennes (35)

+ Pulmonary Fibrosis + Defenestration

30/09 : T'es Rock Coco, Angers (49)

Ufomammut + Usnea

30/09 : La Boule Noire, Paris (75)

Satyricon

30/09 : La Maroquinerie, Paris (75)

Photo Stream

Derniers coms

Il est clair qu'il y a bon nombre d'albums de MOTÖRHEAD sur lesquels se pencher avant de s'attarder sur celui-là.


Ouais l'affiche se démarque réellement du festival Metal lambda. Pour moi c'est loin mais j'espère que le côté ouest et le sud de la France vont se bouger en masse pour supporter ce fest


Pour répondre à ma propre question le batteur de Benighted c'était Kevin Paradis (Svart Crown etc...). Merci à Carcariass et Red Dawn pour la réponse ;)


Le très gros défaut de cet album est que je ne vois pas quel public il vise. Pour ceux comme moi qui ont chez eux la plupart des albums du groupe, il n'apporte pas grand chose (un des rares trucs que j'aurais aimé récupérer car probablement la reprise la plus inspirée et pas la plus facile à (...)


Superbe affiche ! J'aurais vraiment voulu le faire... Mais bon on peut pas être partout...