Grind over Matter

Defleshed

28/10/2022

Metal Blade

Enfin.

Oui, enfin. Parce que dix-sept ans de silence est une période assez longue pour qu’on puisse s’en plaindre, spécialement lorsqu’elle concerne un groupe chéri par l’underground et tous les fans d’un Death/Thrash brutal et sans concessions. DEFLESHED nous avait donc méchamment laissés tomber suite à la parution du bestial Reclaim the Beat, interrompant de fait un beau parcours parsemé de cinq longue-durée, démos, live, et autre compilation. La première partie de carrière des suédois, s’étendant de 1991 à 2005 prenait donc fin brutalement, sans que l’on sache si nos vilains héros allaient revenir nous couper les tifs en mode Attila sans blaireau.  

        

Les rumeurs allaient bon train depuis la fin des années 2010, et beaucoup parlaient à mots couverts d’un éventuel comeback, que ce Grind over Matter confirme de toute sa méchanceté. De retour sur Metal Blade, le trio infernal nous raconte une fois de plus ses aventures violentes, et prône toujours un sens de la concision fort à propos. Si Reclaim the Beat taquinait les trente-six minutes, Grind over Matter raccourcit encore le propos pour se placer juste au-dessus de cette demi-heure fatidique. Et faites-moi confiance, trente-et-une minutes de pains dans la tronche, ça laisse des traces, et en bons masochistes que nous sommes, nous en acceptons les séquelles.

Lars Löfven (guitares, 1991-2005, 2021-present), Gustaf Jorde (basse/chant, 1992-2005, 2021-present) et Matte Modin (batterie, 1995-2005, 2021-present) ont donc la forme, et le démontrent en soignant un répertoire foncièrement viscéral et chirurgical dans ses attaques, dans la plus pure tradition d’un Death/Thrash suédois influencé par sa propre scène, et notamment AT THE GATES, les héros nationaux.

Une fois encore, on se concentrera sur l’efficacité, à défaut de perdre notre temps à traquer l’originalité. DEFLESHED n’a rien perdu de sa franchise, et si quelques morceaux proposent des plans un peu plus posés et réfléchis, la majeure partie de l’album se vautre dans une vitesse affolante, les blasts affolés, et le raclage de gorge en bonne et due forme.

De fait, « Bent Out of Shape » résume en moins de quatre minutes le concept global, et l’emphase est clairement mise sur la violence fluide. On retrouve avec délice ces attaques linéaires et cette énergie de tous les diables, et si la surprise est un mot complètement proscrit, le tout à des allures de massacre en forme de retrouvailles après une longue absence du champ de bataille.

On pourra évidemment regretter cette trop grande cohésion qui empêche plus ou moins de faire la différence entre les morceaux, mais on ne pourra que s’incliner face à cette force de persuasion dont les suédois usent sans modération. Penchant toujours plus du côté Death de la balance, ce Death de la fin des années 90 qui devenait plus précis et mélodique, DEFLESHED n’a pas retourné sa veste pour séduire un nouvel auditoire, et pense à ses fans hardcore avant tout. Des fans qui seront ravis de retrouver la voix au gros grain de Gustaf Jorde, et les tentacules de poulpe de Matte Modin.

Avec une grosse partie du tracklisting ne dépassant pas les trois minutes, Grind over Matter va à l’essentiel, mais n’en oublie pas pour autant de lâcher un ou deux hymnes en passant. Ainsi, le title-track, totalement irrésistible et nucléaire emporte tout sur son passage, alors que « Blood Well Spent » se rapproche d’une version synthétisée des premières années de MORBID ANGEL, sans les débordements occultes et techniques.

Ce sixième album s’inscrit tout à fait dans la politique artistique d’un label comme Metal Blade, fidèle aux recettes d’antan, et nous fournit en adrénaline pour que l’on tienne jusqu’à la fin de l’année. Il est en effet difficile de résister à cette exubérance qui sent la joie d’un retour réussi, l’album se terminant même par une déclaration d‘intention claire come un parpaing sur la gueule, via « Last Nail in the Coffin » qui plante le dernier clou dans le cercueil du False Metal.

En restant les mêmes, les trois suédois nous rassurent donc, et concrétisent ces rumeurs de reformation lancées tout sauf au hasard. Et si cet album ne laissera pas grande trace dans le grand livre de la violence suédoise ou mondiale, il n’en reste pas moins un défouloir appréciable, et une catharsis salvatrice.   

          

         

Titres de l’album :

01. Bent Out of Shape

02. Grind Over Matter          

03. One Grave to Fit Them All         

04. Heavy Haul         

05. Dear Devil           

06. Staring Blind       

07. Blood Well Spent

08. Unburdened by Genius   

09. Behind Dead Eyes          

10. Blast Beast          

11. Last Nail in the Coffin


Facebook officiel

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 04/12/2022 à 17:34
78 %    122

Commentaires (1) | Ajouter un commentaire


Sphincter Desecrator
@81.50.13.200
09/12/2022, 20:13:36

La formule n'a pas changé d'un iota. Excellent!

Ajouter un commentaire


Derniers articles

GBH + All Borders Kill

RBD 26/01/2023

Live Report

ORGÖNE / PRESUMPTION / BARABBAS - Rennes

Jus de cadavre 18/01/2023

Live Report

Voyage au centre de la scène : MESTEMA

Jus de cadavre 15/01/2023

Vidéos

Sélection Metalnews 2022 / Bonne année 2023 !

Jus de cadavre 01/01/2023

Interview

Kollaps

RBD 19/12/2022

Live Report

Voyage au centre de la scène : METAL EXHUMATOR

Jus de cadavre 18/12/2022

Vidéos

Insanity Alert + Sekator + Detoxed

RBD 01/12/2022

Live Report

Fleshcrawl + Disfuneral + Median + Nebulizar

Simony 23/11/2022

Live Report

Frustration + Verdun

RBD 22/11/2022

Live Report
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Saddam Mustaine

Ptdr de la censure envers Cannibal Corpse en 2023 XD

29/01/2023, 23:06

UnderWill

Thanks for the review! We really appreciate it, it means a lot for us. We´ve updated our social media, our Bandcamp page it´s up and running now: https://underwill.bandcamp.com/album/the-inevitable-end

29/01/2023, 21:23

NecroKosmos

Et pour revenir sur l'Allemagne, Cannibal Corpse est toujours frappé d'une interdiction, celle de jouer des titres de certains de leurs albums. Bref...

29/01/2023, 11:52

NecroKosmos

Tout à fait. Je me souviens d'un vieux concert de Mayhem (à Rennes, il me semble) où Necrobutcher faisait des saluts nazis en backstage alors qu'il était complètement bourré. David VINCENT de Morbid Angel à une époque vantait &agra(...)

29/01/2023, 11:51

Saddam Mustaine

Bof Mayhem tout ça ils jouent au Wacken par exemple 

27/01/2023, 20:55

Buck Dancer

En même temps ça peut se comprendre. On parle de l'Allemagne et de Nuremberg. Les conneries (ou pas) d'un mec bourré le bras tendu passe certainement moins bien, malgré ses excuses, que dans d'autres pays. J'imagine aussi qu'en Allemagne cette i(...)

27/01/2023, 18:45

Saddam Mustaine

La prochaine étape sera d'envoyer Phil Anselmo dans une prison isolé en Sibérie et même d'exilés sa famille sur une île déserte pendant plusieurs générations

27/01/2023, 18:01

Saul D

Je suis un gros fan de GBH (sur album), notamment des premiers disques...mais en concert, hum...j'ai vu quelques vidéos youtube, et le groupe joue au ralenti ( contrairement à Exploited), donc je ne suis pas pressé de les voir en live...après, 40 ans d'existe(...)

27/01/2023, 14:56

Humungus

Mon souhait pour 2023 :Que la terre ne soit peuplé que de RBDs.

27/01/2023, 13:17

Pomah

+1 RDB

27/01/2023, 12:36

Bermuda Syndrome

Non à la haiiiiiiiiiiiiiiiiine

27/01/2023, 00:01

RBD

Et ça devait arriver... Les aventures du PanterA nouveau seront sans doute un bon indicateur de l'état de la liberté d'expression, selon les pays d'accueil des dates qui seront annoncées. Je ne cautionne pas les mauvaises blagues de Phil Anselmo, ne vous(...)

26/01/2023, 22:42

Jadore

VSool good sound

26/01/2023, 14:25

Arioch91

@mortne2001, merci pour la chro qui donnait envie d'écouter, rien qu'à la lire.Achat direct des deux skeuds sur Bandcamp, mes premiers achats de l'année !

26/01/2023, 09:06

torchure

ils sont contents, ils ont fait barrage à la haine

26/01/2023, 07:06

grinder92

Ben non, justement...

25/01/2023, 15:51

Jus de cadavre

Vous faites chier !

25/01/2023, 14:53

NecroKosmos

Monde de merde.

25/01/2023, 11:40

Wildben

Je peux pas, je suis apopathodiaphulatophobe.

25/01/2023, 11:06

Steelvore666

@Arioch.Enorme, ça va me faire ma journée !

25/01/2023, 08:41