Surrender To The Bite

Viper Queen

16/12/2020

Autoproduction

Au hasard des Bandcamp, on tombe parfois sur une petite perle cachée dans les profondeurs de la production, et c’est en fouinant comme une belette que j’ai gratté la terre cachant le premier EP des allemands de VIPER QUEEN. Il m’aura fallu user mes griffes pour dénicher ce premier moyen-format, mais je ne regrette pas d’avoir dû passer des heures à lécher la boue sur mes pattes : ces six chansons en valaient la peine. Pochette cheap n’flashy, musiciens au sourire un peu béta, mec au premier plan qui ressemble à un mash-up humain de Dee Snider et Vince Neil époque Too Fast For Love, ex-thrasheur à droite, coupes aérodynamiques, fringues piquées au KISS des années 80, il fallait oser mettre sur le marché une telle photo sans avoir peur de s’en prendre plein la tête. Mais j’aime l’attitude de ces mecs qui n’ont peur de rien justement, et qui replacent le Sleaze au centre des débats. On pourrait croire le groupe suédois ou espagnol, même américain avec beaucoup d’imagination, mais il nous vient bien de Munich, sans pour autant empester la bière locale. Non, si visuellement, le groupe a encore beaucoup de progrès à faire, il est déjà méchamment affuté musicalement, et les six morceaux de ce Surrender To The Bite sont autant d’hymnes au stupre, au fun, à la luxure et aux fanfreluches portées avec fierté.  

Mais en lâchant sans prévenir le fatal « Call Of The Viper », le quatuor place ses billes et nous ramène sur le Sunset Srip de la grande époque. On pense évidemment à toutes les gloires internationales de cette ère bénie, mais aussi aux BLACKRAIN, à WIG WAM, et tous les adorateurs lipstick plus contemporains, même si la musique des allemands garde cet aspect un peu plus rude que la moyenne. Car leur Hard sait rester Heavy, chantonnant, doux en surface, mais dur à l’intérieur. C’est ce qui empêche les VIPER QUEEN de glisser sur le versant Hard-Pop de la montagne et de se coller d’un peu trop près à POISON ou SLAUGHTER, et de rester accrochés à la cordée des WRATHCHILD anglais et des TIGERTAILZ écossais. De gros riffs donc, des chœurs à foison, une bonne humeur qui fait plaisir à entendre, des couplets dynamités menant sur des refrains colorés, soit la recette fatale d’un Sleaze Metal de premier choix.

Jouissant (oh, oui…) d’une production honnête, ce premier EP carbure donc à l’énergie juvénile pure, mais prend bien soin de tisser des soli très compétents. Et en moins d’une demi-heure, le groupe ne se perd pas en conjectures ni en balades baveuses et romantiques comme un fan de Johnny Mathis. Non, ici c’est la fureur qui prime, et il faut frapper fort, alors on aligne les figures Hard imposées, les postures viriles allégées de moues boudeuses, les gestuelles gentiment provocantes, et le tout se mâche comme un bubble-gum acidulé qui fait de grosses bulles qui éclatent au visage. Difficile de croire qu’un groupe soit capable de pondre six hits pour son premier EP, ce qui est pourtant le cas, et sans chercher Nikki Sixx au Roxy. Non, ici, la simplicité est de mise, et le Hard se joue à fond, à l’image de cet « Electra » à la basse presque Punk et au riff basique. Transcendant son formalisme par un enthousiasme sans bornes, sublimant son classicisme instrumental par un canevas de cœurs gouailleurs, les allemands jouent donc la carte de l’honnêteté frontale, et parviennent à nous convaincre qu’un jour prochain, ils auront le monde à leurs pieds.

Et avec un burner de la trempe de « Jaded Heart », cet avenir radieux ne fait aucun doute. Histoire de clôturer la fête avec un feu d’artifices multicolore, les allemands lâchent tous les cotillons en même temps, et nous incendient d’un riff qui aurait fait la fierté de la Californie des années 88/89. Superbe final pour un premier EP dont la seule faute de gout restera cette pochette vraiment trop cheap pour brosser l’œil dans le sens du poil. La prochaine fois, adaptez le visuel à la musique les gars, et on devrait s’en sortir avec un artwork superbe et tape à l’œil. C’est le seul conseil que je me permettrai de vous donner : pour le reste, vous avez déjà tout compris.

        

Titres de l’album:

01. Call Of The Viper

02. Black Thunder

03. Faceless Little Mistress

04. Trapped In A Moment

05. Electra

06. Jaded Heart


Facebook officiel

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 10/05/2021 à 14:50
80 %    194

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

100 Albums à (re)découvrir - Chapitre 2

mortne2001 26/05/2022

La cave

Peter Hook and The Light

RBD 24/05/2022

Live Report

Kraftwerk 3 D

RBD 14/05/2022

Live Report

Mosh Fest 7

RBD 12/05/2022

Live Report

The Exploited + Fat Society + F.O.M.

RBD 27/04/2022

Live Report

100 Albums à (re)découvrir - Chapitre 1

mortne2001 25/04/2022

La cave

DEFICIENCY : entretien avec Laurent Gisonna (guitare/chant)

Chief Rebel Angel 20/04/2022

Interview

Author and Punisher + Mvtant + HAG

RBD 10/04/2022

Live Report
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Chief Rebel Angel

D'habitude les trolls c'est rigolo, mais là non. Pathétique.

26/05/2022, 09:52

NecroKosmos

J'aimais beaucoup MORTILLERY. Là, même si la voix est toujours là, c'est musicalement assez décevant, ça ne décolle pas trop.

26/05/2022, 07:20

NecroKosmos

Evidemment, quand on ne sait pas lire, il est plus facile de cracher son fiel. Le niveau ici est consternant. De pire en pire.

26/05/2022, 06:23

chantal

Un super groupe qui mérite d'être écouté, laissez vous tenter vous ne le regretterez pas, vos oreilles vous dirons merci.

25/05/2022, 20:23

Moshimosher

RIP...

25/05/2022, 19:20

Deathcotheque

Je n'en reviens pas, je suis bouche bée. Un personnage de notre scène metal française parti bien trop tôt. J'étais moi aussi étonné de ne plus entendre parler de lui et ses divers projets depuis un moment. Qu'est-ce qu'il va nous(...)

25/05/2022, 14:56

Jus de cadavre

Ben bordel ! Que de souvenirs avec Scarve (le reste beaucoup moins)... 

25/05/2022, 14:23

RBD

C'est terrible. C'est surtout son travail pour Mnemic qui m'avait plu mais Scarve restera probablement le plus marquant pour la scène Metal française. Je m'étais étonné de remarquer qu'il ne faisait plus rien depuis quelque temps, m&ecir(...)

25/05/2022, 12:09

Gerggg

Avec le misgivings qui arrive, il a pas chômé Stéphane 

24/05/2022, 20:45

Jus de cadavre

Féroce comme toujours. Un des groupes les plus bestial du pays... Vivement cette sortie !

24/05/2022, 20:04

ars

Ils auraient du arreter depuis longtemps. Les plaisanteries les plus courtes sont les meilleures.

24/05/2022, 10:32

asr

Vince Neil n'a jamais su chanter. Il a juste bousille ses cordes vocales en forcant sans aucune technique

24/05/2022, 09:38

Chief Rebel Angel

C'est la tournée qui devait avoir lieu avant le confinement il me semble. Motley Crue ont eu toutes les peines du monde pour justifier ce retour mdr

23/05/2022, 11:25

L\'Anonyme

Vince Neil sait de nouveau chanter ?

23/05/2022, 09:29

Sharon Osbourne sale putain

New Noise, c'est pour les bobos élevés au soja

21/05/2022, 19:50

Le zizi au cancer de LG Petrov

Humungus le sale assisté, c'est pas parce que t'es occupé à boire ton RSA qu'il ne faut pas aller te rencarder sur le net. Enfin, je veux dire, te rencarder pour autre chose que les dernières vidéos de Pascal OP.

21/05/2022, 19:48

Simony

Désolé Humungus !   

21/05/2022, 15:33

Chief Rebel Angel

@Humungus mieux vaut tard que jamais ;)

21/05/2022, 13:52

Humungus

Simony + 1 (comme d'hab'...).Seul bémol à tout ça : Pourquoi vous prévenez si tard du bazar ?!?!

21/05/2022, 13:10

NecroKosmos

Comparez NEW NOISE et METALLIAN et vous comprendrez tout. Et à propos de ROCKHARD, avez-vous déjà vu la version allemande ? Le jour et la nuit...

21/05/2022, 07:23