Systemic Failure

Cosmic Monarch

23/09/2022

Autoproduction

Un échec systémique.

Une pochette et un titre qui valent tous les discours, et un océan présenté comme une décharge municipale sur laquelle naviguent quelques personnages étranges à bord d’une barquette d’aluminium. On comprend immédiatement le propos, et on adhère à cette théorie du « tous responsables ». Mais pour souligner ce propos, il fallait hurler sa rage, construire sa défense et renforcer son attaque, ce que les belges de COSMIC MONARCH ont bien compris au moment de composer ce troisième EP.

Après deux premiers moyen-formats, le collectif bruxellois a resserré quelques vis, et opté pour une déviation intéressante. Alors que ses deux premières productions privilégiaient un Stoner à la sauce Rock n’Roll, Systemic Failure opte pour un Punk Hardcore teigneux et viscéral, le seul vecteur d’expression capable de cristalliser tous les griefs et les restituer encore bouillants.

Et dès le départ, nous sommes pris à la gorge par cette production rêche et austère, qui joue les médiums sans négliger les graves de la basse et la batterie. Le propos était de mettre tout le monde au même niveau, et c’est réussi. On se mange cette gigantesque calotte comme un camouflet, après avoir renoncé à toute lutte pour l’environnement, chantier gigantesque oblige.

Très Rock, un peu Garage sur les bords, cet EP fait le job avec une saine colère. On apprécie ces riffs tendus et agressifs, ce chant exhorté comme une dernière plainte, et cette rythmique simple et stable, qui évite les remous. Mais simple ne veut pas dire simpliste, et ce mélange corrosif nous donne un aperçu de ce qui nous attend lorsqu’il sera trop tard, alors que les oracles d’infortune se satisferont très bien du rôle pas si funeste qu’ils ont joué.

Lorenzo Brioschi (basse), Greg Vdw (batterie), Fabio Brioschi (guitare) et Julien Maisonneuve (chant) préparent donc le terrain en vue d’un éventuel premier long qui résumera leurs premières années d’activité, et nous balancent cinq titres homogènes qui sont autant de petites grenades qu’on balance à la gueule des puissants. Puisqu’au bout d’un moment, la diplomatie est un aveu de faiblesse, autant tout dézinguer dans les grands largeurs et admirer le résultat : la destruction est toujours plus recommandable que l’apathie.

Et entre un FUGAZI plus direct, un 7 WEEKS concis dans le propos, COSMIC MONARCH brade son Stoner pour mieux se servir de son nouvel haut-parleur, qui porte loin les reproches de circonstance. On apprécie grandement cette sincérité Core qui se dégage de chansons simples, et la plupart du temps portées par un riff unique, mais sacrément malin. La franchise est donc de mise, et le résultat est évidemment probant : on combat aux côtés des musiciens pour nettoyer les océans, mais aussi pour faire place nette sur terre.

Systemic Failure et ses quinze petites minutes peut, et doit, se jouer en boucle. Son contenu est réfléchi mais naturel, et ses chansons se glissent dans le petit interstice séparant le Punk du Hardcore, unissant les deux bannières pour fédérer le plus de monde. « Deathless Grudge » nous laisse d’ailleurs avec un goût un peu amer dans la bouche, et un bel œil eu beurre noir mental. On aurait bien évidemment préféré un album un poil plus long, une demi-heure semblant un timing raisonnable, mais espérons que les bruxellois se sentent pousser une cape de super-héros écolo pour revenir nous coller un coup de pied au cul dont on se souviendra.

En attendant, continuez de trier vos déchets et de consommer intelligent. Tout ça peut encore servir.  

  

        

Titres de l’album :

01. Two-Headed Snake

02. High Tide

03. Overwhelming Whispers

04. Voidwalker

05. Deathless Grudge


Facebook officiel

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 16/11/2022 à 17:42
78 %    136

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Insanity Alert + Sekator + Detoxed

RBD 01/12/2022

Live Report

Fleshcrawl + Disfuneral + Median + Nebulizar

Simony 23/11/2022

Live Report

Frustration + Verdun

RBD 22/11/2022

Live Report

Voyage au centre de la scène : live SAMAEL 1990

Jus de cadavre 20/11/2022

Vidéos

The Cure + The Twilight Sad

RBD 17/11/2022

Live Report

Sepultura + Sacred Reich + Crowbar

RBD 12/11/2022

Live Report

European Tour 2022

Simony 02/11/2022

Live Report

Voyage au centre de la scène : les flyers

Jus de cadavre 30/10/2022

Vidéos

Alcest + Rïcïnn

RBD 26/10/2022

Live Report
Concerts à 7 jours
Lying Figures + Mourning Dawn + Lux Incerta 10/12 : Le Klub, Paris (75)
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
NecroKosmos

Idem. Un grand homme. Et un dernier album formidable.

04/12/2022, 16:08

NecroKosmos

Voici la raison pour laquelle je ne fais presque plus de concerts. Les téléphones portables à perte de vue qui te gâchent la tienne. Et qui foutent l'ambiance en l'air...

04/12/2022, 16:06

Jus de cadavre (pas log)

Je trouve effectivement que le chant d'Anselmo est très bon. Meilleur qu'avec Down même ! Musicalement ça tient grave la route aussi. Heureux de voir que Wylde ne pourri pas tout avec du shred à gogo (comme il le faisait avec Ozzy ou encore pire avec BLS).(...)

04/12/2022, 14:49

Humungus

Soirée chez un pote hier...Visionnage en after ce matin de tout ça : GDB mais smiley prévisionnel (cf. fests d'été).Et effectivement, le coup des portables, c'est plus que flagrant et dérangeant...

04/12/2022, 14:37

Dédé

Oui ils feraient mieux de profiter du concert . Du coup l'ambiance est moindre . C'est comme ça maintenant il faut s'adapter, il fut un temps où t'aurais même pas oser sortir ton téléphone sinon ça finissait en miettes dans la fosse&nbs(...)

04/12/2022, 12:31

Buck Dancer

J'étais peu concerné par cette "reformation" mais j'avoue que, apparemment, ça le fait bien. Anselmo a l'air en voix et le groove est là. Par contre horrible tout ces téléphones. On voit que ça, aucune vie dans (...)

04/12/2022, 12:08

RBD

Je connais le groupe depuis longtemps, sans être un intime. Simony a visiblement pris la peine d'exhumer la première version nommée "Doors of No Return" pour bien saisir l'apport de ce réenregistrement sous un nouveau nom.L'aspec(...)

03/12/2022, 14:34

Tak

Je viens de lire cet énorme pavé et c'est du très beau boulot, sérieux et documenté : un grand bravo au rédacteur !Quelques albums que je connais dans le lot (rhaaa enfin quelqu'un qui estime les excellents Defiance à leur juste va(...)

03/12/2022, 11:50

Humungus

Toujours émouvant pour moi de revoir Lemmy à cette période de sa vie...

03/12/2022, 10:51

Kenlemortvivant

Ça se voit ! 

03/12/2022, 07:24

RBD

Toujours avec une illustration par Luisma, le guitariste de Haemorrhage. 

02/12/2022, 13:17

Jus de cadavre

Je ne connaissais pas du tout ce groupe français... Eh ben, quelle baffe ! C'est super bien fait et la production (même si ça a été remasterisé) est juste excellente pour l'époque ! Comment un tel truc n'a t-il pas eu plus de succ&egr(...)

02/12/2022, 12:36

Gargan

Typiquement moi le vendredi soir

02/12/2022, 07:04

Arioch91

@metalrunner : Du megadeth pas renversant chanté par James.

30/11/2022, 19:57

RBD

C'est vrai que ce riff Speed-Thrash passerait bien chez Megadeth sans le chant. Mais je ne me mets pas du tout à rêver d'un album entier bien pêchu, c'est juste un premier extrait. Le concept du double concert avec premières parties différentes est (...)

30/11/2022, 16:02

Humungus

metalrunner + 1 hé hé hé...Plus sérieusement (quoique...), le post de Jus de cadavre aurait pu être mien.

30/11/2022, 09:51

Sadam Mustaine

Depuis 25 ans c'est une blague.Du moins Metallica est un monstre du Métal en se reposant sur 10 ans de sa vie et 5 albums.Depuis 25/30 ans et les cheveux courts c'est même pas digne d'être top 50

29/11/2022, 21:12

Hoover

C'est atroce...

29/11/2022, 20:19

metalrunner

Du megadeth chanté   par James

29/11/2022, 13:37

Dédé

Le morceau est vraiment bien , oui le chant gâche un peu 

28/11/2022, 22:51