The Order of the Jaguar Knights

Cosmic Jaguar

12/10/2023

Autoproduction

Comme précisé lors de la précédente chronique, j’aurais pu me contenter de parler de cet EP sans faire allusion au passé du groupe. Mais après avoir découvert l’univers étrange et alambiqué des COSMIC JAGUAR, il m’est apparu évident qu’une simple allusion n’était pas suffisante pour souligner un talent incontestable.

Après le format long, le format court. Nous passons donc d’un full-lenght à un extended play, mais le contenu lui, ne change pas d’un iota. Et j’ai même le sentiment qu’il s’est corsé en quelques mois seulement.

COSMIC JAGUAR nous offre avec The Order of the Jaguar Knights une brève séquelle qui relève le défi de transformer un essai méchamment plaqué. Les intentions étaient bonnes, mais les garanties incertaines. Il n’est pas rare en effet d’observer un groupe s’égarer sur les routes de la complexité, ou au contraire, de faire une halte sur le bas-côté du chemin de la vulgarisation. Mais ces ukrainiens sont donc décidément très malins, et sont parvenus à renforcer leur optique tout en conservant leur ADN exotique.

Avec toujours en toile de fond cette civilisation aztèque, COSMIC JAGUAR condense, densifie et dessine les contours labyrinthiques d’un Techno-Thrash encore plus technique et violent qu’il y a quelques mois. Et dès la claque magistrale « The Shorn Ones », la familiarité du propos frappe l’esprit, même si la tonalité générale se veut plus sombre et encore plus brutale.

En plus d’une occasion, le trio fricote avec les limites dangereuses du Death Metal progressif, sans pourtant renier ses fondamentaux Thrash. Mais avec un son beaucoup plus épais et conséquent, The Order of the Jaguar Knights laisse la colère monter de quelques crans, tout en protégeant ces mélodies qu’un premier album avait imposées dans les grandes largeurs, et sans honte.

Nouveau palier franchi donc pour les ukrainiens, qui nous bousculent de leurs obsessions pour ATHEIST. Cette tendance à grogner plus fort, à jouer plus serré et à enchaîner les plans les plus déments conforte donc la théorie du radicalisme, sans pour autant sacrifier cette incroyable fluidité qui enchaine les idées comme sur le séminal Elements.            

Les influences, stables, se durcissent toutefois pour laisser place à une énergie décuplée. Les plans de basse, de plus en plus circulaires et hypnotiques, cette guitare qui se partage entre riffs efficaces et soli harmoniques, et cette batterie qui s‘adapte aux désirs de bestialité font de cet EP un véritable trésor d’ingéniosité et de dextérité, pourtant appréciable par ceux qui préfèrent leur Thrash franc et sans détour.

The Order of the Jaguar Knights n’a donc de défauts que sa brièveté. A peine vingt minutes (certes, quelques mois à peine après avoir livré une œuvre complète) pour apprécier ces trois originaux et cette reprise est un timing trop bref pour satisfaire, même si l’ombre de The Legacy of the Aztecs plane encore au-dessus de la mémoire.                                           

J’aurais donc pu reproduire ici les arguments de ma première chronique, tant les deux sorties se ressemblent. Je pourrais aussi déplorer la trop grande influence d’ATHEIST qui est aujourd’hui beaucoup plus proéminente qu’en avril dernier (« The Bleeding Tree of Tamoanchan »), mais l’ensemble est à ce point parfait que je ne peux que m’incliner face à ce savoir-faire incroyable qui sublime des titres acceptant toute idée enrichissante (le break improbable en salsa de « The Bleeding Tree of Tamoanchan », le final fluté de « The Shorn Ones »).

Et comme le trio nous réserve une petite gâterie finale, on se laisse aller à un enthousiasme légitime. En reprenant « Veil of Maya », le classique de CYNIC, COSMIC JAGUAR assume sa filiation avec la scène Techno-Death progressive de la première moitié des années 90, et se pose en héritier attentif à l’ouverture du testament.

Bien que trop bref, The Order of the Jaguar Knights est encore un pas dans la direction de la perfection, et si le groupe peut prétendre à un pause bien méritée, sa fanbase risque de se ronger les ongles en attendant une suite qui laisse présager du meilleur et du plus compliqué.



Titres de l’album:

01. The Shorn Ones

02. The Bleeding Tree of Tamoanchan

03. Obsidian Mirror

04. Veil of Maya (CYNIC cover)


Facebook officiel

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 16/11/2023 à 16:59
85 %    408

Commentaires (1) | Ajouter un commentaire


Arioch91
membre enregistré
16/11/2023, 19:55:23

Achat obligé de l'EP + l'album. Y a des noms de groupes qui ont été cités qui me parlent bien...

Cette année va être un bon cru pour le Thrash !

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Crisix + Dead Winds

RBD 20/02/2024

Live Report

Abbath + Toxic Holocaust + Hellripper

RBD 21/01/2024

Live Report

1984

mortne2001 10/01/2024

From the past

SÉLECTION METALNEWS 2023 / Bonne année 2024 !

Jus de cadavre 01/01/2024

Interview
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Gargan

Faites chier, j'apprécie le groupe (enfin surtout l'ep comme beaucoup, je me demande si je ne l'ai pas découvert avec ce bon Shaxul) et je trouvais l'artwork très réussi ("oh bah c'est pas l'AI de Pestilence hein"), mais là(...)

05/03/2024, 09:43

Capsf1team

Balle de match...Un peu de silence s'il vous plait, les joueurs sont prêts...

05/03/2024, 08:03

Tourista

Hep ! on ne dépasse pas les bouées, siouplè !

05/03/2024, 07:05

Tourista

Acheté samedi, écoute en cours. BD absolument sans intérêt mais album bien plus intéressant que le dernier Maiden.

04/03/2024, 17:58

LeMoustre

Citer  INCUBUS, ASSASSIN et RIGOR MORTIS sur le même papier = obligé d'écouter les deux titres, et en effet, tout à fait ma came ! Merci pour cette petite découverte aux allures de pépite.M'en vais commander cela de ce pas(...)

04/03/2024, 09:59

LeMoustre

Excellent album

04/03/2024, 07:14

Saddam Mustaine

Le seul à être présent sur chaque album c'est Paulo Jr, peut-être le seul qui a vraiment les droits officiellement ? Kisser après est devenu très impliqué aussi 

02/03/2024, 19:55

RBD

Les frères Cavalera ont récemment réenregistré le premier album, le seul où Andreas Kisser n'était pas encore là. Cavalera Conspiracy existe déjà pour ceux qui voudraient un Sepultura avec les frères Cavalera, et tant mieu(...)

02/03/2024, 13:16

Humungus

Ah ah ah !Alors ça pour le coup, cela pourrait me faire plaiz...

02/03/2024, 07:27

Saddam Mustaine

Max et Igor vont donc pouvoir réformer Sépultura dans 2 ans...

01/03/2024, 18:15

Jus de cadavre

Ouais du tout bon. Assez balèze pour un groupe avec autant de bouteille de sortir un album aussi "frais" ! Et puis ce côté Metal "nola" : irrésistible !

01/03/2024, 15:22

Humungus

J'avais déjà hâte d'écouter ça, mais avec une chronique pareille...Vivement.Pis surtout, vivement la tournée de mai prochain bordel !

01/03/2024, 10:06

Tourista

Je me rappelle avoir vu UNE fois Sepultura avec Derrick Green en festoche, époque dreadlocks, j'ai dû tenir 3 morceaux.  Mais évidemment les propositions arriveront, les gros sous se profiler, le groupe reviendra avec une cote renforcée et des cachets g(...)

29/02/2024, 22:36

Gargan

´Vont ptêtre se reformer deux ans après la tournée, avec lui.

29/02/2024, 21:48

Cupcake Vanille

Quitter Sepultura pour peut-être (voir les rumeurs du moment) pour un autre groupe commençant par la lettre S sur le son américain du côté Iowa. 

29/02/2024, 21:24

RBD

Il a déjà un autre groupe de Rock chrétien qui marche bien au Brésil. C'est vrai que c'est bizarre de partir maintenant alors que la fin prochaine du groupe est déjà programmée à assez court terme. En tout cas c'est un batteur(...)

29/02/2024, 21:12

Buck Dancer

Même si je comprends l'opportunité de jouer dans Slipknot (si la rumeur dit vrai) dommage d'être resté toutes ces années pour partir juste avant la dernière tournée.

29/02/2024, 18:48

senior canardo

@Humungus sur la date de Magny le hongre, Paulo avait un tshirt Houwitser    sur scène ça ma remis un coup de (...)

29/02/2024, 10:09

Orphan

Batteur absolument génial.https://www.youtube.com/watch?v=PkmUSjkTJCgV'la le niveau du gamin qu'il était.

29/02/2024, 08:24

Tourista

Bha, toujours moins grave que les fans qui ont quitté le groupe en 96.

29/02/2024, 07:13