Encore une fois, les énigmatiques Ukrainien de  DRUDKH sont de retour. Ce  groupe dont on ne connaît pas le visage, a vite su se  tailler une réputation au sein de la scène  Black Metal. Se  terrant dans les valeurs les plus « Trues » du genre, les membres du groupe ont fait le choix de ne jamais donner de concert, ni d’interview. Ce choix leur permet cependant de rester concentrer sur leur musique et par conséquent très actif. En effet, en octobre dernier le groupe sortait déjà un split qui est passé un peu inaperçu avec le groupe PAYSAGE D’HIVER. Les revoilà maintenant avec un nouvel album s’intitulant They Often See Dreams About The Spring.

Mais pour ceux d’entre vous qui ne connaissent pas le groupe refaisons un point rapide sur cette formation qui n’a pas arrêté de nous offrir de multiples œuvres ces 10 dernières années. DRUDHK comme je l’ai déjà dit précédemment c’est un groupe de Black Metal au sens strict du terme. Pas de concert, pas d’interview, juste de la musique. Embrassant des mélodies épiques influencées par le folklore slave  le groupe  crée des atmosphères luxuriantes chargées d'amertume, de mélancolie et de tristesse. C’est ainsi qu’en 2003 sort Forgotten Legend. Par la suite le groupe sortira de nombreux EPs et albums, revisitant plusieurs fois leurs style mais toujours en le noircissant un peu plus, l’orientant vers des sonorités de plus en plus atmosphériques comme pour se rapprocher un peu plus de cette  légèreté propre à la vacuité inhérente à la nature qui nous entoure.            

They Often See Dreams About The Spring, le 11ème album du groupe, n’échappe pas à cette tendance. Puisant, comme à son habitude, ses inspirations dans la poésie Ukrainienne, DRUDKH nous livre encore une fois une œuvre chargée d’émotion, à la fois violente mais au goût léger. On peut sentir une certaine nostalgie dans la composition des morceaux - "comme toujours avec DRUDKH me direz-vous" - Mais cette fois c’est comme si elle s’accompagnait d’une certaine forme de résilience. Parlant toujours énormément de la culture Folkrique Slave dans ses chansons, on ressent à l’écoute de cet album une certaine forme de deuil au regard de ce que le monde contemporain est devenu, mettant aux oubliettes cette culture.  Se voulant plus poétique, They Often See Dreams About The Spring nous laisse admirer les derniers vestiges de ces temps immémoriaux, revenir quelques temps en arrière pendant ses 5 morceaux et se laisser aller à une contemplation teintée de gris et de couleurs fades.
Musicalement, le groupe ne nous surprendra pas énormément. En effet, même si cet album tend à être d’avantage progressif, en jouant sur la longueur des riffs et leurs récurrences, on ne remarquera pas de grosses évolutions musicales. A mi-chemin entre Eternal Turn Of The Wheel et A Furrow Cut Short, en empruntant les sonorités très progressives du premier en les mariant avec le groove du deuxième, le tout donne un résultat encore une fois réussit mais qui peine à se renouveler. Pour moi il n’y aura donc pas de réelle claque avec cet album, même si je l’ai écouté avec beaucoup de plaisir. Peut-être que le groupe mériterait à se poser quelques temps afin de trouver de nouvelles inspirations.

Titres de l'album :

1- Nakryta Neba Burym Dakhom...
2- U Dakhiv Irzhavim Kolossyu ...
3- Vechirniy Smerk Okutuye Kimnaty ...
4- Za Zoreyu Scho Striloyu Syaye ...
5- Bilyavyi Den 'Vtomyvsya I prytykh ...

Facebook
Bandcamp


par L'Apache le 12/03/2018 à 19:57
50 %    389

Commentaires (2) | Ajouter un commentaire


aeaa
@78.192.38.132
13/03/2018 à 07:42:57
probablement leur meilleur album

Jus de cadavre
membre enregistré
13/03/2018 à 21:26:57
Un groupe auquel je n'ai jamais accroché... Pas faute d'avoir essayé pourtant. Je retenterais avec celui ci :)

Ajouter un commentaire


The Ferrymen

A New Evil

Wayward Sons

The Truth Ain't What It Used To Be

Marduk

La Grande Danse Macabre

Various Artists

Brutal Africa - The Heavy Metal Cowboys of Botswana

The Central

Van Dyke Browne's Crystal

Jd Miller

Afterglow

Acid Reign

The Age Of Entitlement

Babymetal

Metal Galaxy

Numen

Iluntasuna Besarkatu Nuen Betiko

Mister Misery

Unalive

Goatess

Blood And Wine

Laetitia In Holocaust

Fauci Tra Fauci

Vhs

We're Gonna Need Some Bigger Riffs

Municipal Waste

The Last Rager

Magic Pie

Fragments of the 5th Element

Metallica

S&M 2

Spread Eagle

Subway To The Stars

Eggs Of Gomorrh, Sarinvomit

Encomium of Depraved Instincts

Violent Instinct

Simony / 15/10/2019
Roman

Bloodshed Fest 2019

Mold_Putrefaction / 13/10/2019
Crust

British Steel Saturday Night VIII

Simony / 13/10/2019
Heavy Metal

Interview ABBYGAIL

JérémBVL / 11/10/2019
Abbygail

Concerts à 7 jours

+ Inconcessus Lux Lucis + Nocturnal Graves

28/10 : Le Petit Bain, Paris (75)

Photo Stream

Derniers coms

Bizarre, ce format, j'espère qu'il veillera à ce que les places ne soient pas trop chères.


J'aime aussi cet album, sans plus mais ça le fait... Marduk n'a en effet jamais sorti de bouse, c'est à noter dans une carrière aussi longue. Et puis quand un groupe est capable de sortir des albums tels que Plague Angel et surtout Rom 5:12 après déjà de longue années d'existence, je dis simp(...)


Hé hé hé…
Une fois que j'ai eu tapé cette dernière phrase, je me suis vite dit que cela allé fuser par la suite.
Non, bien sûr, il y a plein de groupes (et c'est tant mieux) qui peuvent prétendre à une carrière aussi longue, prolifique et de qualité que MARDUK. En fait, je p(...)


@Humungus : Carcass... :-)


"Les gens vous diront qu'à l'époque, l'album n'était pas tellement apprécié, car passant du coq à l'âne où avec Panzer Division Marduk le groupe avait sorti un album unique, véloce avec une sauvagerie poussée au bout de son art pour, par la suite, donner un successeur presque "mou". J'imag(...)


Je les ai vus sur scène à cette époque. Ca tuait. Mais il faut bien avouer que cet album est fade. Il m'avait vraiment déçu à l'époque. A juste titre.


Merde...


R.I.P.


Il résume très bien la situation actuelle...


T'inquiètes, t'es pas tout seul. Cet album vaut le déplacement.


Effectivement, dur de pas penser à Chritus à l'écoute de l'album pour le moment. Même avec la plus grande volonté. Et plutôt d'accord aussi avec Humingus, sans lui et ce malgré la qualité de la musique, on passe d'un groupe stoner au dessus du lot à un groupe "comme les autres". Bien dommag(...)


Je suis assez d'accord avec toi Hummungus sur la qualité qu'aurait eu cet album avec Chritus, il a fallu que je l'écoute une bonne quinzaine de fois avant de pouvoir me dire : "OK, le chanteur a quand même des trucs intéressants, laisse-lui une chance." Toutefois, ils ont eu l'intelligence de me(...)


Je suis assez d'accord avec toi Hummungus sur la qualité qu'aurait eu cet album avec Chritus, il a fallu que je l'écoute une bonne quinzaine de fois avant de pouvoir me dire : "OK, le chanteur a quand même des trucs intéressants, laisse-lui une chance." Toutefois, ils ont eu l'intelligence de me(...)


Bravo pour le travail accompli, le sérieux de la distro et le personnage attachant. Je me rappelle avoir vu des CDs de Manzer dans une boutique de CD/LP/shirts metal de Pékin, affiliée à Areadeath Records. Pas beau, ça ?


Intéressant.


Je ne vais pas rejoindre le chroniqueur dans son désir d'auto persuasion. Mais si certains y trouvent leur compte...


Modern melo metal


Bon... ... ...
Que dire si ce n'est que durant TOUTE l'écoute de cet album, je n'ai pas pu m'empêcher de m'imaginer Chritus au chant et de me dire que, de fait, la galette aurait été cent fois meilleure avec lui.
Alors évidemment, étant un pur inconditionnel du chanteur précité,(...)


Oh putain ! "Seconde B" quoi...


Super nouvelle ce retour de The Old Dead Tree. Mais j'ai bien peur qu'il ne s'agisse que d'un one shot malheureusement...